Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

vendredi 7 janvier 2011

nananananèèèèreuh

Moi je sais faireuh des galettes briochées encore plusse meilleures que la boulangèèèèreuh elle a dit ma Puceminus.
(Et sans machine à pain, hoplà!)

22 commentaires:

  1. bravo!!!!! la recette, la recette!!!

    RépondreSupprimer
  2. bigre, ça fait envie...!

    RépondreSupprimer
  3. la recette, la recette, la recette, ..... !!!!
    là, c'est sûr, Georges va oublier toute idée saugrenue de mariage avec une autre que toi !

    RépondreSupprimer
  4. @ Julie: mais il est déjà marié avec moi, voyons!

    RépondreSupprimer
  5. alors ça....... ça rattrape le coup de l'aiguille à tricoter!!!
    chapeau, Madame.

    RépondreSupprimer
  6. ah la vieille craneuse!!!

    RépondreSupprimer
  7. J'en fait aussi!!! Mais je veux la recette quand même...

    RépondreSupprimer
  8. moi je dis faut que je goute ;-)

    *★Belle ★* 。 • ˚ Année˚ ˛ ˚ •。★ 2011 !!! ★ 。* 。

    RépondreSupprimer
  9. Tout à fait d'accord avec Capu : Je ne crois que ce que je goûte...

    RépondreSupprimer
  10. Une grosse galette comme ça pour ta toute petite famille ? Mais vous allez mourir étouffés ! Faut qu'on vienne à votre aide !!!
    Si, si, on va faire un effort !
    :o)

    RépondreSupprimer
  11. Crâneuse !

    Je peux avoir la recette aussi ? hein ? et puis comme ça moi aussi je pourrais épater tout le monde..

    Sitôplééé !

    RépondreSupprimer
  12. Wahou, superbe !
    T'as pas oublié la fève au moins ?!?

    RépondreSupprimer
  13. ... la fève ET le sujet !
    Très belle et très bonne manifestement.

    RépondreSupprimer
  14. j'arrive trop tard,il n'en reste plus je suppose?
    :)

    RépondreSupprimer
  15. T'étais obligée de me faire ça hein. Je la sens du Canada ta brioche faite maison. Et j'en bave sur mon clavier.

    Merci.

    RépondreSupprimer
  16. J'ai faim, il me faut ab-so-lu-ment la recette.Moi aussi, je veux pouvoir épater mes enfants !!

    RépondreSupprimer
  17. Quoi ? tu n'as même pas mis la recette dans les comm ?
    Après une photo aussi alléchante ?
    Je veux faire la même !!!
    La recette ! la recette ! la recette !

    RépondreSupprimer
  18. Chuis trop bonne:

    Pour 12 personnes, donc

    1 carré de levure de boulanger
    6 cuillères à soupe de lait
    150 g + 50 g de sucre en poudre
    500 g de farine
    100 g de beurre mou
    3 oeufs entiers
    1 jaune + 1 blanc d'oeuf
    1 cuillère à café de sel
    1 cuillère à soupe de sucre
    1 cuillère à soupe de rhum
    1 cuillère à soupe d'eau de fleur d'oranger

    RépondreSupprimer
  19. 1 Délayer la levure dans le lait tiède avec un peu de sucre et ajouter 50 g de farine. Mélanger pour obtenir une pâte très souple. Laisser lever à l'abri des courants d'air jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume.

    2Couper le beurre en six parts égales et le laisser à température ambiante. Verser le reste de la farine dans un saladier. Faire une fontaine au centre pour y verser les 3 oeufs entiers et le jaune d'oeuf battus, le sel, le rhum, l'eau de fleur d'oranger, le sucre.
    Travailler avec une cuillère et ajouter la pâte qui a déjà levé. Puis, pétrir jusqu'à ce que la pâte ne colle plus aux doigts.

    3 Ajouter le beurre mou à la pâte en pétrissant bien jusqu'à avoir une pâte bien homogène, souple et élastique. En faire une boule, placer dans un récipient recouvert d'un linge humide et laisser lever dans un endroit tiède 1 à 2 heures (la pâte doit doubler de volume).

    4 Reprendre la pâte levée, la travailler un peu et former les deux couronnes à la main en séparant la pâte en deux pâtons au centre desquels on fait un orifice que l'on agrandi progressivement.
    Poser les couronnes sur les plaques de cuisson, placer la fève et laisser lever à nouveau 1 à 2 heures dans un endroit tiède.

    5 Battre le jaune d'oeuf, en badigeonner la couronne. Décorer avec du sucre humidifié ou en gros grains.

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: