Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

mardi 2 novembre 2010

Debout les morts!

Des vacances de Toussaint où j'ai pas blogué d'un cil, manquerait plus que ça, mais quand même:
- planté un cerisier, naaan j'rigole, en vrai j'ai juste dit à l'Ours où il fallait qu'il le plante; de la même façon je lui ai indiqué où il fallait déplacer l'althea qui ne se plaisait pas du tout là où il était et à quelle hauteur, -le tiers de la moitié du quart pour les ignares-, tailler les framboisiers (oui, j'ai beaucoup jardiné pendant mes vacances, croyez-moi pas si vous voulez: j'ai des courbatures).

- peint des chats, des chats et encore des chats avec Puceminus.*

- vu Les petits mouchoirs, alors là mes zamis le prochain qui me dit qu'il a aimé ce truc lacrymo-démago plus jamais je le fréquente. En revanche, j'ai vu la bande-annonce de L'homme qui voulait vivre sa vie et je vous ferais dire que demain à l'heure où blanchit la campagne je suis la première au guichet, Romain Duris, j'aime tes mains.

- fait des sablés aux pépites de choc' avec Puceminus*.

- lu Le choeur des femmes de Martin Winckler, 590 pages dévorées en deux jours mes zamis, l'Ours qui m'appelait pour manger limite je l'envoyais réclamer une inflation à Rachida Dati tellement ça m'a plu, [le liiivre, parce que l'inflation, pff.] J'ai même trouvé le temps d'adorer aussi Marckus presque mort de Valérie Sigward.

- joué Ah vous dirais-je maman? au piano avec Puceminus, yeah!*

- avancé mon trico au tricothé, c'est une écharpe en poils de chat, je la destine à George, who else?, je m'autorise à penser à lui seulement quand j'ai terminé mon rang, plus concentrée tu meurs même mon maître l'a remarqué qui a dit que j'avais beaucoup progressé et que je tricotais "détendu de la maille" si c'est pas du compliment ça, hein?

* [oui le truc quand vous ne pouvez pas vous débarrasser de tous vos enfants en même temps pendant les vacances, c'est de refourguer les bons, j'ai donc gardé le tiers le plus reposant de ma progéniture -et je m'en félicite figurez-vous-.]

16 commentaires:

  1. J'ai énormément d'affection et de considération pour ladite jeune demoiselle, dotée des plus éminentes qualités, mais il ne me viendrait pas une seconde à l'idée de la qualifier de "tiers le plus reposant"... Je suis sûr que la chatte est de mon avis. Elle (pas la chatte)est redoutable, entre autres, à la bataille de polochons.

    RépondreSupprimer
  2. Et félicitations pour le "Chat bagnard mâchouillant des boules Quiès".

    RépondreSupprimer
  3. cool!et contente de te retrouver!

    RépondreSupprimer
  4. moi, j'ai vu "les petits mouch...", j'aime bien ! Tu me parles plus, alors ???!!


    Nan, que de la blague !!! J'étais au pays des frites et des gaufres, j'ai pas eu le temps d'aller au cinoche, mouaa !!


    Aahhhahha ! Mais bon, t'es dure des fois, hein, la Bellzouz ?!! Car, le Guillaume, le Benôit, le Jeannot, sont pas moches, hein, alors rien que pour eux, ça vaut p't'êt le coup ?!!

    RépondreSupprimer
  5. détendue du tricot, ma belle, tes mailles le sont deja détendues!!!, mais à la face du monde et particulièrement pour S***a, je clame haut et fort tes progrès considérables et ta concentration à la limite du sublime!!! Si après ça George ne te demande pas en mariage, je mange un chien (mais pas le mien)

    RépondreSupprimer
  6. Et pourquoi vous ne peignez que les chats Puceminus et toi hum? Et pas des chiens, des girafes et des éléphants? Non mais c'est vrai quoi!!!

    RépondreSupprimer
  7. Waou ! de bien belles vacances en somme...

    RépondreSupprimer
  8. douglas kennedy, je suis hyper fan, alors avec romain duris...

    RépondreSupprimer
  9. détendue détendue je veux bien mais pas super rapide!!!il est pas prêt de la voir (ou l'avoir) son écharpe le George!!

    RépondreSupprimer
  10. je pense que tu connais le blog d'écrivants de Martin Winckler "chevaliers des touches"?

    RépondreSupprimer
  11. aaah le choeur des femmes m'a accompagné cet été et toutes les copines devraient le lire, voilà c'est dit !
    Romain Duris, bof je lui mettrais bien des claques à ce cabotin qui se la pète par contre je serais curieuse de voir comment on transpose la banlieue américaine à Paris et le Montana en Bretagne hummm

    RépondreSupprimer
  12. Tu l'auras finie à Noël ton écharpe ? Je veux voir le résultat !!!

    RépondreSupprimer
  13. @ Poun: eh oui, tu n'es plus la reine du point mousse, tu as été détrônée, ça t'apprendra à t'expatrier!

    @ Luna: tiens c'est exactly ce que me disait le mari libraire d'une libraire l'autre jour!

    @ zelapin: non, je ne connais pas, mais je vais aller voir ça de plus près.

    @ esom: que tu crois. tu es jalouse, c'est mal.

    RépondreSupprimer
  14. Mais la solution c,est de faire faire le jardinage par les enfants, alors on se débarrasse du jardinage et des enfants.

    Enfin le jardinage c'est pas sûr, parce qu'ils vont se débrouiller pour disparaitre et c'est ça l'objectif.

    RépondreSupprimer
  15. Ah oui, trop bien le Choeur des femmes. Du coup après j'ai lu "la maladie de Sachs", sympa aussi, mais moins "féminin".
    Pas vu les petits mouchoirs, pas envie. Nettement plus envie de voir l'homme qui... Et donc, ton avis avisé m'intéresse.
    Bon courage pour la reprise.

    RépondreSupprimer
  16. dessin très réussi!pour le tricot je n'y connais rien je suis un homme!
    :)

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: