Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

jeudi 16 septembre 2010

Brisefer tifs et traits.

Mon Brisefer, il est né chevelu normal. [me revient à l'instant ce souvenir enfoui, et on comprend pourquoi: la sage-femme m'interpellant à l'instant presque T: "allez allez, il est presque là, je vois ses cheveux! vous voulez que je vous en coupe une petite mèche pour vous donner du courage?" Je lui ai fait mon air terrible si fort qu'elle n'a pas insisté cette mouche à formol, allez.]
 Ensuite mon Brisefer il a perdu tous ses cheveux d'un seul coup d'un seul (j'en ai presque regretté de ne pas avoir accepté qu'on m'en coupe une petite mèche pour me donner du courage à l'accouchement, finalement). Il est resté longtemps chauve, et je commençais à me demander s'il n'allait pas le rester (j'en entends qui ricanent), reniant de fait une hérédité très puissamment pourvue de ce côté-là croyez-moi, mais non: de ravissantes boucles blondes et fines ont poussé sur le caillou de Brisefer, comblant de bonheur sa maman. Un jour vint où il fallut les couper, ce qui se passa sans ombrage et ne le rendit pas moins beau. (soupir)
Quand je pense qu'avant (c'était hier) je pouvais obtenir de mon Brisefer tout ce que je voulais, même lui couper ses jolies boucles blondes. Alors qu'aujourd'hui, je ne peux r i e n obtenir de lui et surtout pas lui faire couper sa tignasse. 
A ce stade de l'histoire, je pense que tu as compris le grand Drame de ma triste vie: au fur et à mesure que Brisefer grandissait, ses ravissantes boucles blondes et fines se transformaient en la plus ignoble tignasse que la terre ait jamais porté (je n'exagère rien, et il y en a des certains qui pourront certifier).

Et pourquoi je vous raconte tout ça, me demanderez-vous.
Pour me plaindre, comme ça. Et puis parce que l'autre jour, une vague connaissance m'a dit:
"- j'ai vu votre fils dans le bus tout à l'heure, qu'est-ce qu'il vous ressemble! les même yeux, exactement la même tête! enfin... je pense que c'était lui, il a tellement grandi... votre fils, il a bien les cheveux très... les cheveux tout....
- moi: cherchez pas: c'était bien lui."

16 commentaires:

  1. Au moins il n'a pas la mèche soigneusement peignée et collée au gel, qui traverse la figure en diagonale de la tempe gauche au coin de la machoire droite, et laisse apercevoir un oeil par transparence (l'autre étant définitivement sacrifié à la mode)

    C'est ce que je vois tous les jours dans le métro sur la moitié des ados. L'autre moitié ayant les cheveux figés en l'air dans un improbable effet "pris dans un cyclone"
    L'autre jour il y en a un qui m'a bien fait rire car devant se pencher pour fouiller dans son sac, il retenait soigneusement de l'autre main sa frange plaquée contre sa figure - faudrait tout de même pas arriver décoiffé au lycée...

    RépondreSupprimer
  2. Pas de plaintes!!!
    Ici on est plutôt rare de la touffe...
    Mais au vu de ton récit, je garde quand même espoir pour plus tard (bon plus pour moi, je crois que c'est désespéré...mais au moins pour Kiki).

    RépondreSupprimer
  3. Mon P'tit Mousse se la joue Iroquois, pour l'instant...
    Cette dame, elle est peut-être comme moi, elle reconnaît les gens à leurs cheveux (un élève qui change de coupe, ça me traumatise)!

    RépondreSupprimer
  4. attends que la mode soit au court,je vois que ça!

    RépondreSupprimer
  5. Ils sont parfaits ces cheveux laisse le tranquille cet enfant!! bon et c'est pas pour me moquer mais c'est quoi être rare de la touffe mamanlit?

    RépondreSupprimer
  6. Réjouis-toi, c'est du cheveux tip top pour faire des dreadlocks à l'adolescence :-)

    RépondreSupprimer
  7. il est maintenant rendu à l,age où seule une jeune fille peut lui donner des conseils de coiffure. je sais tu es toujours une jeune fille, mais je ne crois pas qu,il le considère ainsi

    RépondreSupprimer
  8. @esom
    Rare de la touffe est à prendre dans tous les sens malheureusement ! Je m'enfonce là non ???
    Mais comme dit Jean-Jacques, mon coiffeur, tant qu'il y a trois cheveux/poils...on peut faire une tresse, réjouis toi !

    RépondreSupprimer
  9. Eh bien moi je préfère les p'tits gars chevelus et naturels qui nous prennent pas la place dans la salle de bain pour y passer 3 heures devant le miroir!

    RépondreSupprimer
  10. le mien ,un peu plus qu'ado se rase depuis ...depuis si longtemps alors que je rêverai de passer la main dans une chevelure épaisse à tenir à pleines mains!!!
    comme quoi ,les goûts et le reste ,ça se discute mais cela ne se partage jamais comme il faut !

    RépondreSupprimer
  11. Je ne vois pas DU TOUT où est le problème (passe chez moi, tu comprendras).

    RépondreSupprimer
  12. J'ai exactement le même à la maison!
    :)

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: