Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

jeudi 15 avril 2010

(un petit peu)(mais presque plus) en vacances.

Je suis en vacances, un tout petit peu, mais presque plus.
Pourquoi en vacances? parce que certes nous ne sommes pas partis, mais les enfants si, ce qui nous fait des vacances, à l'Ours et moi, c'est indéniable.
Pourquoi un tout petit peu? parce que si Puceminus est bel et bien partie chez les aïeux Bellzouz', Brisefer et Minipuce, eux, ne sont partis que de 9 heures à 17 heures taper de la raquette à picot. Vacances partielles de 9 à 17, donc.
Pourquoi presque plus? parce que bientôt plus de raquette à picot, justement, et récupérage de la Puceminus dans la foulée.
Et le pourquoi de l'explication savante des vacances mais pas trop et presque plus, me direz-vous, hum?
Parce que, mes petits zamis, l'heure est grave. J'ai rien de rien de rien à vous raconter.
Ah si. Hier j'ai traîné l'Ours chez iick et aaaaah dans la belle ville de Plaisir, et croyez-le si vous voulez, (on doit bien être les seuls) on en être ressortis
sans r i e n de rien.
Ah si. Croyez le si vous voulez aussi, l'Ours qui a toujours peur de s'ennuyer partout, était venu avec son livre dans la poche, Les oeuvres complètes de Fénelon (qui dit mieux?) (il doit bien être le seul) (je précise qu'il lit Fénelon pour le plaisir)(et pas qu'à Plaisir)(je sais, c'est dingue).
Ah si. Comme l'Ours est un être bucolique, il nous a fait rentrer par le chemin des écoliers, la vallée de Chevreuse, c'est joli et parfois en traversant la forêt, on rencontre des sangliers (mais pas nous)(on n'en a pas rencontré).
Ah si. La bête féroce s'est mise au hatha-yoga.
Voilà vraiment tout ce qu'en cherchant bien, j'ai à vous raconter, à moins que vous vouliez que je vous raconte la dernière blague à Picsou de Brisefer, elle n'est pas si mauvaise pour une fois? (vous me dites, hein).

24 commentaires:

  1. Rhaaa, larguer ses enfants, quel bonheur! Mes beaux-parents récupèrent les deux grands toute la semaine prochaine, il ne me restera que le P'tit Mousse, je sens que ça va être bien... Même si, effectivement, j'aurai beaucoup moins d'anecdotes à bloguer.

    RépondreSupprimer
  2. Fénelon tu dis?mais qui c'est?
    :)

    RépondreSupprimer
  3. la gymkana, c'est faire des haltères tout en fumant des gros pétards ? ah ben bravo. (ça doit pas être très pratique)

    RépondreSupprimer
  4. Fénelon pour le plaisir (à Plaisir, en plus?) : si tu veux, j'ai plein d'autres auteurs à suggérer à l'Ours. Et pourquoi pas Voragine, hein?

    RépondreSupprimer
  5. Ce fameux magasin qui est la hantise de tous les hommes. Je pense que c'est une très importante cause de divorce(juste après le mariage). être cocu passe encore mais pas chez le rôt de bière qui soulage. (Hic et Ha...)

    RépondreSupprimer
  6. koi ? koi ? k'entenje ? k'asperje ? t'as rien trouvé à acheter chez Ic et Ha ???? c'pas possible !! et en plus, tu voulais que je t'y traînes..ben ça alors !!! la Bellzouz nous étonnera toujours

    RépondreSupprimer
  7. Ooooooh, Plaisir, il y a le lycée de ma jeunesse là-bas et accessoirement le même que Jean Dujardin (oui, c'est moins glamour que George, sorry). Ressortir de chez le suédois sans rien ??? Respect. Vraiment :-)

    RépondreSupprimer
  8. on les mettra ensemble nos ours la prochaine fois , le mien aussi vient avec son livre, s'installe à la cafet' et refuse categoriquement de mettre un pied dans le magasin.
    La derniere fois je suis aussi resortie sans rien, j'ai même eu peur je crois.

    RépondreSupprimer
  9. je suis d'accord:Ik*a c'est nul.

    RépondreSupprimer
  10. Toujours pas d'amateur pour la blague à Picsou? pfff, z'êtes même pas drôles.

    RépondreSupprimer
  11. siiiiiiiiii moi je la veux la blague à Picsou...
    et je veux ta recette aussi... comment tu as fait pour sortir sans rien ? hum ?
    la dernière fois (y'a 3 jours !) j'avais besoin de rien, suis ressortie avec un tapis ! pfffff (bon, j'en avais besoin hein !)

    RépondreSupprimer
  12. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  13. Si si si, j'aime bien les blagues de picsou :-)

    RépondreSupprimer
  14. Holala! Les blagues à Picsou c'est trop mignon, moi je souffre de tous mes pores de mère car depuis six mois mes monstres ont appris un sketch qui les fait mourir de rire à répétition, nuite et jour (et leur père aussi, misère ! Ils ont hérité de son humour très particulier) et c'est bien simple JE N'EN PEUX PLUS !
    Là ce sont les vacances et je vais y avoir droit non-stop pendant 2 semaines : achève-moi !

    RépondreSupprimer
  15. Sortir de Ik*a sans rien, c'est drôlement fort! Et j'adore les lectures improbables de ton homme...
    Alors, cette blague?

    RépondreSupprimer
  16. Oui ! on veut la blague Picsou !!!!

    RépondreSupprimer
  17. Je vourais bien aussi la blague de Picsou. Et pour vivre des vacances similaires au tiennes (où tu fais rien alors quet t'auraus du temps et que tu dépenses même pas tes sous etc...) après une longue réflexion, je me suis dit c'est la faute aux zenfants. Ils nous épuisent tellement pendans l'année que dès qu'ils partent on s'écroule et on fait rien. C'est limite dépression non ?

    RépondreSupprimer
  18. Ton blog est vraiment sympa. C'est la 1ère fois que je viens, mais tu me reverras dans le coin, c'est sûr.

    RépondreSupprimer
  19. alors, la blague à Picsou puisque presque personne ne la demande:
    A quoi reconnaît-on un motard heureux?

    RépondreSupprimer
  20. Moi je sais, moi je sais!
    Allez, je vous aide: il faut regarder ses dents...

    RépondreSupprimer
  21. Fénelon? Ben c'est un lycée non :-D

    Je comprends pourquoi tu n'as rien acheter chez le suédois, c'est pour éviter de faire la queue à la caisse avec ton ours en tain de lire ;-)

    RépondreSupprimer
  22. aux moustiques qu'il a dans les dents?

    Bon, bah moi, dans un contexte de micro-vacances décrit précédemment, je ne serai pas allée chez les suédois essayer des lits, je serai restée chez moi, pour conforter le choix du mien (de lit) avec mon amoureux...

    RépondreSupprimer
  23. au moucherons collés sur ses dents (paraît-il).
    pfff même pas drôle, vous trouvez toujours tout tout de suite.

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: