Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

vendredi 17 avril 2009

La vie, des fois, elle pue (4)

Entendu ce matin en passant dans la cour et dans la bouche d'un tout petit une injure toute neuve: "dégueule!"
Comme condensé de "dégage!" et "ta gueule!", rapide, incisif pas de chichi entre nous, net, précis et sans bavure, on n'avait encore jamais trouvé aussi bien, je trouve. J'ai donc longuement admiré la trouvaille, total respect, mon gars. (avant d'aller gronder).

15 commentaires:

  1. Je suis d'accord. C'est parfait. A recaser à l'occasion dans la conversation !

    RépondreSupprimer
  2. Ils sont mignons ses petits, surtout quand c'est les pas les nôtres qui le disent...

    RépondreSupprimer
  3. C'est mignon tout çà!C'est du concentré,économie de salive donc.
    Merci de nous faire rire, à bientôt.

    RépondreSupprimer
  4. Je le ressortirai à l'occasion ce "dégueule!"
    :)

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  6. j'espère que l'autre a répondu : oui sur ta gueule!

    RépondreSupprimer
  7. Clair et direct, y'a qu'ça de vrai !

    RépondreSupprimer
  8. C'est dans des moments comme ça qu'on se sent complétement has been
    (pinces moi si je rêve, tu fais bien les maternelles ?????)

    RépondreSupprimer
  9. Tant de créativité linguistique m'émeut.

    RépondreSupprimer
  10. Et tu as osé grondé un poète pareil?

    RépondreSupprimer
  11. Trop cool le petit gars, la terreur de l'école avec ça non ?
    Au moins chef de la bande des plus morveux.

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: