Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

vendredi 6 février 2009

Ben mes petits zamis, c'est promis, je vais songer à reviendre un de ces jours. J'aurais peut-être des choses à vous raconter, genre comment j'ai plaisanté avec Serpillère molle sous prozac hier soir (l'écrire me donne des frissons).
Ou mes énervations avec certains parents pour des histoires de bonnet perdu ou de cahiers qui reviennent systématiquement non signés, même pas sortis du sac pour tout dire, ou qui ne reviennent pas du tout mais non on ne les a pas perdus, c'est l'école qui ne nous les a jamais donnés.
Ou mes élèves qui ne dorment pas assez chez eux, qui font 7 heures 30/ 18 heures 30 non stop à l'école à deux ans et demi, qui ne mangent pas le matin avant de venir, qu'on envoie malades à l'école un suppo dans le derrière juste avant de partir et ça ira bien comme ça. Ceux qui se tapent dessus et ceux qui me tapent dessus tout pareil;
Pis j'ai allumé ma télé deux minutes hier soir, deux minutes seulement je le jure, je suis tombée pile poil là où Sarkosy disait qu'il y avait beaucoup beaucoup moins d'élèves qu'avant et beaucoup beaucoup trop d'enseignants (c'était très précis tout ça), j'ai commencé à me demander combien, alors on a 30 mioches par classe et qu'on est trop, on en aura une fois qu'on sera juste assez selon lui, mais j'ai renoncé et j'ai éteint; un jour peut-être je vous dirai qu'être maîtresse en ce moment, ça me pèse.

27 commentaires:

  1. Alors là gros soutient à vous, les maîtresses et profs parce que pour continuer à l'être faut vraiment l'aimer ce métier!
    Et l'autre guignol, vivement qu'on en change!

    RépondreSupprimer
  2. courage ma bellzouzou!!!

    RépondreSupprimer
  3. le gros avantage de vivre si loin c'est qu'on peut *vraiment* choisir ce qu'on regarde à la tévé. qu'on n'a pas d'ailleurs, mais c'est une autre histoire. ;)
    courage, les fonctionnaires sont malheureusement en première ligne, alors comme évidemment la grosse majorité des gens ne correspond pas à l'image qu'on s'en fait (c'est commes les intégristes vs. les gens "normaux" dans une religion... ceux dont on parle ce n'est pas les bons), ça fait chier.
    des bises
    l'an prochain j'aurai ptêtre des choses à dire sur l'école d'ici tiens.

    RépondreSupprimer
  4. Marrant ...j'ai fait un article hier dans ce sens. Ca doit être le temps.

    RépondreSupprimer
  5. Ben moi j'ai pensé à toi j'ai regardé o'brother avec ton george, j'ai bien rigolé!!!! à lundi?

    RépondreSupprimer
  6. Courage, les vacances approchent !

    RépondreSupprimer
  7. D'accord avec toi. Vivement les vacances, qu'on oublie pendant deux semaines !
    ...moi aussi, y'a des jours où je caresse l'idée de lâcher l'enseignement pour devenir caissière au monop'... ! :-X

    RépondreSupprimer
  8. un petit coup de calgon et ça repart: on la connait Bellzouzou!!!
    :)

    RépondreSupprimer
  9. Courage Bellzouzou!! C'est vrai que c'est pas imple tous les jours la vie d'instit...

    RépondreSupprimer
  10. Courage!!! Moi je rêve de changer de branche, mais si je sais bien pourquoi, je ne sais pas pour quoi...

    RépondreSupprimer
  11. Tout pareil... ca craint vraiment pour les profs, l'educ'nat' et les élèves...

    RépondreSupprimer
  12. Ah, moi, le jour où j'ai découvert dans une feuille syndicaliste qu'en maternelle, il fallait une moyenne supérieure à 31 élèves par classe dans l'établissement pour obtenir une ouverture de classe (et qu'à moins de 24, on fermait au contraire une division), ça m'a révoltée.
    24, ça devrait être le gros maximum.
    Quant aux enfants qui font des journées de onze heures, je suis navrée de t'apprendre que je suis une mauvaise mère: notre malheureux Pirate a eu quelques journées comme ça, quand mon boulot était à une heure de route de chez moi. Mais il mangeait avant d'aller à l'école...

    RépondreSupprimer
  13. Thémilia et Elliott7 février 2009 à 10:38

    Courage, la Bellzouzou, juin est dans 4 mois (4 mois divisé par 2)... tiens le coup !

    RépondreSupprimer
  14. Pour ma part, pas eu le courage de regarder ne serait-ce qu'une seconde N.S. (comme non-sens!) La journée avait été particulièrement éprouvante, un de mes élèves ayant été projeté à travers une vitre de séparation suite à une cohue dans les couloirs (870 élèves dans un collège prévu pour 700 max., on nous en annonce 30 de plus pour l'année prochaine...) pas assez de place, pas assez d'adultes pour pouvoir tout contrôler, des enfants qui se mettent donc à faire n'importe quoi, y compris vis-à-vis des adultes (on est régulièrement insulté et bousculé dans les couloirs!)et ça se passe à paris (limite périphérie, soit, mais on est pas dans le 9-3!)
    Et tout comme toi, même si j'aime mon métier, eh ben en ce moment ça me pèse, aussi!

    RépondreSupprimer
  15. je crois que tout le monde a besoin de vacances et le nain électrique en premier... ça lui donnerait peut-être l'occasion de réfléchir (peut-être)

    RépondreSupprimer
  16. Courage Bellzouzou !
    Je ne commente pas souvent, mais j'aime beaucoup ce que tu écris. En ce moment, je suis très solidaire en tant que collègue dans l'enseignement supérieur. Pour nous, c'est dur de se faire traiter de médiocres...

    RépondreSupprimer
  17. Pendant une réunion consacrée à la dotation horaire de notre collège (sous-titrée : comment faire plus avec moins), une collègue a dit que 30 élèves en troisième (calculés sur la base retenue par l'Inspection, autant dire qu'il y en aura 33), c'était tout à fait faisable. Que ça soit en maternelle, en troisième ou en terminale, je ne vois pas trop comment c'est possible de travailler efficacement avec des classes surchargées, mais le fait que certains collègues, même minoritaires, le pensent est très inquiétant.

    RépondreSupprimer
  18. Moi, j'ai déjà entendu un collègue déclarer: "et comment ils faisaient dans le temps, les instits, quand ils en avaient 45 par classe, hein ??? eh ben ils se dé-brouil-laient!!!"

    RépondreSupprimer
  19. Bouuuuhhhouuuuhhhouuuuuu...je vais aller pleurer dans mon coin...

    RépondreSupprimer
  20. ben ouais et après on dit qu'on ne fout "rien" !!! à 35 élèves, des grands, des BTS, à chaque évaluation je passe une moyenne de 30 h de correction ! ça plus gérer la classe au quotidien pour ne pas que ça dérape... oups !!!
    je plains les instits moi tiens, car les grands, ils se tiennent à peu près !!!
    et non, j'ai même pas regardé le nain ! pas eu le courage de m'entendre encore dénigrée !!

    RépondreSupprimer
  21. Eh ben ,ça fout le moral en vrille ça !Moi qui vise la retraite en hésitant pour savoir si le pactole vaut la peine d'y rester un an de plus ou pas,et sans que le nain N.S. vienne m'aider !(je n'ai"que" 29 élèves,de 8 ans)
    Mais quand est-ce qu'on fait tout pèter? Allez ,bonnes vacances à tous et à ceux qui nous les envient,viendez prendre notre place !

    RépondreSupprimer
  22. j'ai reçu cet après-midi 11 petits enfants pour l'anniversaire de zéphir et je peux te dire que je te trouve canonisable tant je t'admire!
    xxx
    s.

    RépondreSupprimer
  23. J'ai bien une idée pour le prochain destinataire d'un suppo matinal...
    Mais je n'ai pas accès à son ministère !
    Courage !

    RépondreSupprimer
  24. Tiens bon Bellzouzou, on a tellement besoin d'enseignants dans ton genre !

    RépondreSupprimer
  25. ah ben zut alors moi je vais me faire jeter des pierres.... mais je peux te dire que je l'ai mauvaise contre l'éducation nationale quand je vois que mon fils en est à sa 4ème maitresse depuis septembre... ben vi 2 à mi temps chacune puis 1 en formation le jeudi donc entrée en scène de n°3 et puis là pour 3 semaines les 3 en formation donc n°4 ... chacune des méthodes différentes... le bonheur quoi ...
    remarque, pour un CE2 il supporte bien le collège mon fils :-)

    RépondreSupprimer
  26. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  27. Depuis quand il dit la vérité ce couillon ?
    Courage...moi des maicresses comme toi, je dis qu'il en faut plein ;-)

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: