Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

mardi 18 novembre 2008

Différent.

Parce que je viens de lire où on va, papa?, me revient en mémoire le souvenir de cette femme qui était venue me trouver dans ma classe de campagne un soir pour m'apporter le livre "un petit frère pas comme les autres" et me demander de bien vouloir le lire aux enfants. Ce soir-là, j'ai appris qu'Adrien ne s'était pas trompé quand il m'avait dit qu'il avait un petit frère handicapé, trisomique 22.
" trisomique 21, tu veux dire?" l'avais-je repris du haut de mon savoir de toute jeune maîtresse. Puis j'ai rencontré Alexandre, 4 ans, qui bavait, hurlait en s'accrochant aux cheveux de sa mère, ne marchait pas et ne marcherait jamais;
J'ai parlé avec cette femme, leur mère, femme d'agriculteur, qui avait contre l'avis de son mari refusé une place en internat pour Alexandre dans un IME à Orléans et choisi d'arrêter de travailler pour s'occuper de lui, qui me disait son désarroi et sa fatigue. Qui me disait sa culpabilité de consacrer tant de temps à l'un et si peu à l'autre de ses fils.
Je me souviens lui avoir dit qu'elle était courageuse et l'avoir regretté immédiatement; mais elle avait juste semblé surprise et m'avait répondu qu'il n'y avait là aucune forme de courage, qu'elle n'avait tout simplement pas eu le choix.
J'ai revu cette femme quelques années plus tard par hasard. Alexandre était en poussette, et elle portait dans ses bras un très jeune enfant; elle s'était battue bec et ongles parce que son mari ne voulait prendre aucun risque, mais elle avait tenu à avoir un troisième enfant pour qu'Adrien n'assume pas seul la charge de son frère quand ses parents ne seraient plus là.

19 commentaires:

  1. Emma l'a lu en classe!moi il faut que je lise le fournier!!! Il y a un lecture à l'& le 20 je crois!!

    RépondreSupprimer
  2. Tiens, ça me rappelle : l'autre jour, sur une aire de repos, je vois une famille avec 5 enfants, tous des garçons, dont 2 trisomiques, les derniers, les + petits... et les grands qui s'occupaient d'eux...

    RépondreSupprimer
  3. Un très joli billet différent, Bellzouzou.
    Je t'embrasse.
    :)

    RépondreSupprimer
  4. Un jour faudra qu'on prenne le temps que tu me racontes tout plein de tes histoires d'instit !

    Du même auteur/illustrateur qu'"Un petit frère aps comme les autres" (je reconnais les dessins) il y a "Au revoir Blaireau" qui est très bien aussi (bon pas super gai c'est vrai, mais très bien !)

    RépondreSupprimer
  5. elle est belle cette histoire...
    de bon matin, elle me met les larmes aux yeux.

    RépondreSupprimer
  6. Je suis tombée sur "où on va papa" à la médiathèque l'autre jour. Je l'ai dévoré pendant l'heure où mes élèves choisissaient (en toute autonomie pour le coup !!!!) leur livre de la semaine. Un grand moment à tout point de vue : moi qui ne fontionne bien qu'avec une certaine dose de cynisme quotidien, j'ai trouvé mon maître et me suis rassurée. Car derrière cet humour noir, que de tendresse !

    RépondreSupprimer
  7. oui quand on est à l'extérieur de la situation on croit que c'est du courage, alors que quand on la voit de l'intérieur, on le sait bien que c'est juste la vie.
    et d'ailleurs, en fait de courage et de vie quotidienne, ses enfants non handicapés seront bien mieux armés pour aborder la différence que ne le sont tous les autres, ceux à qui la vie n'a pas donné l'occasion de la côtoyer...
    un très joli billet bellzouzou, merci :)

    RépondreSupprimer
  8. Dur dur, "un troisième enfant pour qu'Adrien n'assume pas seul la charge de son frère quand ses parents ne seraient plus là"...
    Merci pour ce récit.

    RépondreSupprimer
  9. Je suis moi-même Maman d'un grand garçon trisomique et j'avais mis un billet sur mon blog à propos de ce livre...
    http://balotins.blogspot.com/2008/11/o-on-va-papa.html

    RépondreSupprimer
  10. à sandra: oui la lecture c'est jeudi et je veux vous y voir TOUTES!!!!(y aura du bon fromage et du bon vin en plus!!!!)

    à Poun:j'adore "au revoir blaireau", le plus beau texte sur la mort pour les enfants je trouve.

    à belle zouz': si tu continues à faire des chroniques de livres je t'embauche (sans compter qu'on attend george d'un jour à l'autre)à l'&.

    RépondreSupprimer
  11. Ce livre, j'en ai vu l'auteur en promotion et j'ai eu très envie de le lire. J'attends qu'il soit à la bibliothèque.

    Pour revenir à cette maman, c'est lourd pour le petit aussi de savoir qu'il devra lu aussi participer à l'aide au frère différent, non ? enfin j'imagien que ce que tu dis là est un raccourci et l'ensemble bien plus complexe.

    Bises

    RépondreSupprimer
  12. Au revoir Blaireau m'a beaucoup plu...

    RépondreSupprimer
  13. Un petit frère pas comme les autres existe aussi en dessin animé raconté par Henri Dès. très joli!

    RépondreSupprimer
  14. touchée! en plein coeur ma bellzouz!
    merci!

    RépondreSupprimer
  15. je trouve ça bizarre, moi, de faire un enfant en lui faisant déjà porter avant sa naissance un tel poids ......... mais c'est vrai que cette histoire est très touchante .....

    RépondreSupprimer
  16. Je ne connaissais pas, je vais les commander.

    RépondreSupprimer
  17. je te les passerai la prochaine fois qu'on se voit.

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: