Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

mercredi 8 octobre 2008

Ton fils aîné, ton tout petit, ton bébé c'était hier que tu lui passais encore du mitosyl entre la raie des fesses, est rentré en 6 ème cette année et ça tu ne peux tellement pas le croire que ça te déprime grave et profond. Moi aussi, ça tombe bien. Mais comme la dépression c'est déprimant à la longue, et que j'ai décidé qu'il fallait qu'on reprenne le dessus toi et moi.
Pour ça, j'ai réfléchi à tout un tas de petits détails insignifiants à première vue mais ne te fie pas aux apparences les petites rivières font les gros ruisseaux toussatoussa, que je me récite en boucle (tu peux aussi l'afficher sur ton frigo) pour me persuader que mon fils est encore petit et que si tu veux je partage avec toi, mon amie, parce que ton fils à toi il est encore petit aussi si tu le veux bien, c'est aussi simple que ça.
- Ton fils a parfois la langue qui fourche et parle de sa prof en disant "la maîtresse".
- Ton fils va à la chorale le vendredi midi sur le temps de récré, et il trouve ça trop bien.
- Ton fils fait consciencieusement ses devoirs en tirant la langue et en surlignant méthodiquement ce qu'il a fait, matière par matière, sur son agenda.
- Ton fils a tellement peur d'arriver en retard au collège qu'il part un quart d'heure trop tôt de la maison.
- Ton fils a une trouille bleue de sa prof de sports.
- Si ton fils avait sa première remarque sur son carnet, il pourrait en pleurer discrètement.
- Ton fils a refusé tout net de constituer un binôme avec un copain pour partager les livres à emporter au collège; en conséquence, il prend tous les jours ses affaires, toutes ses affaires, même celles dont il n'a pas besoin, pour être bien sûr de ne rien oublier, à tel point que son sac pèse quotidiennement bien plus du quart réglementaire de son poids.
- Ton fils est content de son emploi du temps, il n'a pas encore réalisé que c'était le plus nullache du monde avec début des cours chaque matin à 8 heures et fin à 16 heures 30 quand d'autres 6èmes ont au moins une grasse mat' ou un après-midi vaqué par semaine.
- Ton fils regrette haut et fort que la cour du collège soit trop petite pour pouvoir y jouer au ballon et que la récré ne dure que trois minutes top chrono.
- Ton fils ne sait pas (encore) que pour embrasser une fille quand on est au collège on peut mettre la langue.

18 commentaires:

  1. Chère Bellzouzou,

    je n'aurai qu'1 question :

    est-ce que c'est pareil pour une fille ?

    (je me prépare pour l'année prochaine)

    RépondreSupprimer
  2. adorable. encore un joli billet
    LeK

    RépondreSupprimer
  3. Mouais, j'aimerais bien voir ça qu'une jeune intrigante aille fourrer sa langue (peut-être même pas raclée en plus) dans la bouche de mon bébé l'année prochaine, non mais oh !

    RépondreSupprimer
  4. Attends qu'il passe en 5ème, et là, c'est sûr, ce sera foutu, ce sera un vrai grand ! (mais pour la langue, on attendait la 4ème à mon époque, nan ?)

    RépondreSupprimer
  5. J'ai déjà du mal à me faire à l'idée que mon ainée aie des devoirs (et qu'elle les fasse) et qu'elle aime bien embêter les garçons... Je sens les cheveux passer au blanc là.
    ;-D

    RépondreSupprimer
  6. ah ah ah ! je rigole, vu ma grande expérience de mère de lycéenne (ouh la la qd je l'écris, ça fait encore + peur...), pour ce qui est de partir en avance, ça s'épuise vite au fil des années... arrivés au lycée, c'est toi qui dis : "bon alors, t'es pas encore partie ?? je me rappelle qd t'étais en 6ème et bla et bla et bla !!!

    La roue tourne, ma p'tite Bellzouz

    RépondreSupprimer
  7. Qu'elle s'approche la jeune intrigante de mon p'tit poussin, j'l'attends!!! Non mais dis donc, j'les ai à l'œil moi ces p'tites délurées!!
    Mais c'est vrai que c'est dur cette 6ème pour nous pauves mère, au début j'étais prête à suivre le bus pour être sur que tout ce passait bien , qu'y s'était pas trompé mon p'tit oiseau, au bout d'un mois ça va mieux je dois dire! Faut qu'on s'accroche!

    RépondreSupprimer
  8. Quel plaisir de lire ce billet. Alors même au collège, on est encore un petit mignon?

    RépondreSupprimer
  9. Pour avoir enseigné aux 6e au collège, je confirme, les trois quarts t'appellent encore maîtresse, et sont encore bien piti piti.

    RépondreSupprimer
  10. Les 6e, il y en a qui disent encore "maman" à la "maîtresse"... rien n'est perdu !

    RépondreSupprimer
  11. ah bon? on peut mettre la langue au collège? faut que j'en parle à mon fils alors car on ne m'en avait rien dit!
    :)

    RépondreSupprimer
  12. rôô punaise comme g l'impression qu'on vit pas la même chose, le mien aussi est en 6 ° mais :
    * il prend des photos des filles de 4° sur son portable
    * il c (a fortiori) fait confisqué son portable car allumé ds l'enceinte du collège
    * il porte depuis qlq jours son jean sous son caleçon (au secours!!)
    * il dit (deja) prof , voir "prof cool"
    *il veut faire de la guitare electrique et/ou de la basse et/ou du dessin de manga
    * il fait ses devoirs allongé sur le sol
    * il ramène un mot sur le cahier de correspondance parce qu'il a (deja) perdu sa carte de cantine et gruge pour y rentrer pour pas en racheter une
    * il saute de joie qd il commence a 9h et termine à 15
    * il repond a sa mère qui lui demande a quoi tu joues ds la cours "jouer??? mais t dingue, on joue plus au collège on parle..."
    voila je crois que j'ai rien oublié
    ah si!!! pour le bisou c sa soeur 5 ans, qui m'a dit hier soir ds la voiture : a quel age on croise les langues en s'embrassant??
    putain je t jure que tout est vrai, je suis désespérée du coup et g envie d'aller me coucher...ou pleurer je c pas encore

    RépondreSupprimer
  13. ahah...ma pauvre...que tu crois, que tu crois...bientôt...toussa...zou à la trappe !!
    O:-D

    RépondreSupprimer
  14. Si tu penses qu'il ne sait pas pour le truc de la langue... Il va t'annoncer la semaine prochaine que tu vas être grand-mère.

    RépondreSupprimer
  15. Ca durera pas alors profite en à fond!!!

    RépondreSupprimer
  16. ah oui ça c'est la sixième, je confirme, mais pas la 5e, je confirme aussi....et encore je ne crois pas qu'il se drogue!!!!
    là c'est moi qui ait trouvé la parade: c'est moi qui fait la gueule et qui l'ignore (comme quand on était au lycée et que nos parents...beuh c'était la honte!)et ben je t'assure il flippe (sa mère!)heureusement que je n'ai pas repeuplé la france ....
    FreD

    RépondreSupprimer
  17. Il est prof mon mari, et il les trouve bien petits ces sixièmes qui parfois, ça sort tout seul!, l'appellent "papa" voire "maman".... ;-)

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: