Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

vendredi 2 mai 2008

La mort me va si bien.

Figurez-vous que l'autre jour, ma copine Isabel que ça faisait 15 ans qu'on ne s'était pas vu alors qu'on s'aimait d'amour au lycée et qu'on s'est retrouvé il y a peu, même qu'on habitait la même ville sans le savoir c'est dingue hein et qu'on avait le même employeur so incrébibeul -mais c'est une autre histoire-, a dû subir une opération après laquelle, d'après son médecin, elle devait se reposer strictement et ne surtout pas rester seule pendant quelque temps au cas où elle se sentirait mal, ferait un malaise, voire pire, je ne vous fais pas de dessin.
Elle m'a donc demandé si ça m'ennuyait de la recevoir à la maison pour la nuit.

Penses-tu, je lui ai dit, j'adore qu'on vienne mourir chez moi.

Et de fait, j'ai tendu l'oreille toute la nuit vers sa chambre, guettant ses râles, ses soubresauts de souffrance et son dernier soupir, excitée comme une folle-dinguotte à l'idée qu'elle pourrait rendre l'âme chez moi, nan mais quelle formidable expérience de vie tout de même, hein, sans compter le billet de blog que je pourrais faire là-dessus avec en gros titre "Comment ma copine est venue mourir chez moi", genre, ça m'aurait battu mon record de commentaires, au moins 100 c'est sûr, "ça ne sert à rien de culpabiliser, tu ne dois pas te sentir responsable de sa mort", et "pauvre, pauvre, pauvre Bellzouzou, on est tous avec toi en ce moment difficile".

Eh ben queudche, forcément, elle pas voulu me faire ce petit plaisir, elle a dormi comme un bébé et s'est réveillée entière, joyeuse et fraîche comme l'haleine de mon chat au petit matin, c'est bien ma veine.

19 commentaires:

  1. sans aller jusqu'à mourir elle aurait pu faire l'effort d'avoir au moins un malaise.
    les gens ne vous remercient même plus de l'hospitalité qu'on leur accorde.
    mais que fait sarko ?

    RépondreSupprimer
  2. T'es bête, me voilà à pouffer toute seule devant mon ordi! Heureusement que y'a personne pour me regarder, même pas la chatte. Elle pionce.

    RépondreSupprimer
  3. OUH LALA mais dis lui de prendre un chewing gum au moins.

    RépondreSupprimer
  4. iconoclaste bellzouzou !!! j'adore !
    "la camarde qui ne m'a jamais pardonné, d'avoir semé des fleurs dans les trous de son nez..."

    RépondreSupprimer
  5. sais-tu que ce Georges-là aussi, je l'adore??
    ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Ah, ben ça alors, c'est même pas une vraie copine ! Mais on va quand même essayer de battre un record de z'on-dit, tu vas voir.

    RépondreSupprimer
  7. Alala, tout se perd, ma bonne dame, l'amitié n'est plus ce qu'elle était !

    RépondreSupprimer
  8. En +, t'aurais dû réveiller l'Ours (lui enlever les boules, le secouer, voire l'arroser) pour qu'il lui fasse du bouche-à-bouche ! Bref, ç'aurait été l'aventure totaaaale !!!
    L'amitié n'est + ce qu'elle était, pouarffff

    RépondreSupprimer
  9. pffff pauv pauv bellzouzou, on a plus d'amie .....

    pour te remonter ici on bosse....

    RépondreSupprimer
  10. Pauvre pauvre Bellzouzou. Ne culpabilise pas, tu n'y es pour rien si ta copine n'a même pas daigné mourir chez toi.

    Allez, va nous sommes tous avec toi dans cette difficile épreuve!

    RépondreSupprimer
  11. elle n'est pas morte mais ça nous a bien fait rire quand même!!!

    RépondreSupprimer
  12. purée mais c'est quoi ce post-it de mierda !?!

    tu veux ma mort ? que je vienne crever chez toi, c'est ça ???
    ben je ne te ferai pas cette joie !

    RépondreSupprimer
  13. ce n'est pas une vraie amie, je suis bien d'accord, elle aurait pu faire un petit effort sinon!
    :)

    RépondreSupprimer
  14. Ben ça ,c'est une fois sûr , bellzouzouz nous fait souvent mourir de rire .C'est au moins la centième fois que j'essaye d'en guérir ,de ne plus la lire,mais non je repars toujours voir si je ne pourrai pas rigoler d'un p'tit gag de Brisefer ou du beau Georges himself! et pof je replonge et je pars me coucher la joie au coeur !merci c'est un bon moyen de dormir ,le rire!et ça requinque !
    Fallait p'têt pas la faire trop rigoler la copine pour qu'elle passe !

    RépondreSupprimer
  15. :-) Les amies ne sont plus ce qu'elles étaient. Je suis certaine que dans les mêmes circonstances, toi, tu aurais fait de ton mieux pour mourir dans d'atroces souffrances.
    Quelle ingrate !

    RépondreSupprimer
  16. Rhooo nan mais quelle ingrate ta copine quand même !!!

    RépondreSupprimer
  17. hihihihi....
    voilà, maintenant à cause de toi....je me bidonne toute seule devant mon écran (suis-je atteinte?!)
    nan mais quand même, c'est pas cool de la part de ton amie! elle aurait au moins pu faire semblant!

    RépondreSupprimer
  18. excellent !!!!!!!!!!!!! j'avoue que le coup des centaines de comm' en délire j'y ai pensé au moment où je lisais ton billet ;-)

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: