Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

vendredi 1 février 2008

Persiste et signe: il y a des baffes qui se perdent.

Ce matin, un père d'élève s'est *énervé* (euphémisme doux) contre la maîtresse de son fils, rentré de l'école la veille avec une bosse sur le front (je n'invente rien), et a menacé de revenir lui casser la guoule le soir à l'heure des mamans.

La pauvre collègue en question a dû venir chercher du renfort en personnel jusqu'à la maternelle d'en face, histoire qu'il y ait du monde pour impressionner le père s'il décidait de mettre à exécution sa menace.

Moi, c'est pas que j'avais la trouille ou quoi, pensez donc j'en ai vu d'autres allez, mais j'avais genre des photocops urgentes à faire, alors je lui ai dit que je ne ferais que la soutenir moralement, -mais fermement attention-, et que s'il ne lui avait pas cassé la guoule le matin-même au moment où il menaçait de le faire, il ne reviendrait probablement pas accomplir sa besogne le soir.

Et j'avais raison, l'est pas revenu (pour le moment).

Héhé, c'te suspense.

On en aurait presque envie de retourner travailler ce week end pour connaître la suite, hein.

17 commentaires:

  1. Faut réclamer au Rectorat des stages de karaté pédagogique et périscolaire.

    RépondreSupprimer
  2. ahahahahaha j'adore
    tu sais que dans ma dernière classe (PS) une mère hystérique est venue me menacer de mettre sur la tronche , m'accuser d'avoir failli provoquer une fausse couche (elle était enceinte de trois semaines genre) tout ça parce que sa fille chérie adorée (qu'elle battait comme plâtre youhouuuuuuuuu) dans ma classe à moi, elle avait attrapé.... DES POUX.


    Les parents, je l'ai toujours dit, c'est hyper plus dur à gérer que les mouflets.
    Beh je suis restée kré kré kré calme et je lui ai fait des grands soourires, et tout le toutim, et le lendemain elle m'a apporté des pâtisseries pour se faire pardonner son coup de sang...

    (bon a posteriori, des POUX bordel, on peut la comprendre!!!)

    RépondreSupprimer
  3. moi, à ta place , je demanderai à George de venir à votre aide!

    RépondreSupprimer
  4. y a pas un projet de loi visant à rendre le port du casque intégral obligatoire en classe (pour tout le monde, tant qu'à faire) ?
    ça passerait l'envie de coller des baffes, par contre ça permettrait de mettre des coups de boule, peinards...
    bizarre que personne n'y ait pensé...
    :-p

    RépondreSupprimer
  5. Je pense que je vais me recycler dans les écoles en France. Ça me ferait très plaisir de manger quelques uns de ces parents hystériques, histoire d'apprendre aux autres à respecter les profs.

    RépondreSupprimer
  6. finalement, je me dit que le lycée, avec juste des ados mais pratiquement sans parents hystériques, ben c'est pas plus mal...

    RépondreSupprimer
  7. ben moi c bien pour ça que je ne veux SURTOUT pas être instit' !!! en fait c'était mon voeux le plus cher mais effectivement avec des grands, on n'a plus les parents sur le dos...
    remarque Eddie... on peut avoir les grands frères !!!
    en tout cas où allons nous...

    RépondreSupprimer
  8. Limite ça m'inquiète plus que ça ne me fait rire. Sans déc', ça devient l'Amérique ! En crêche, nous avons aussi de plus en plus de bizarreries exigeantes de la part de certains parents... et en plus chez nous il paient (donc ils entendent être exaucés, même si les requêtes vont à l'encontre du règlement intérieur, de la moindre pédagogie ou juste d'un peu de logique...).

    RépondreSupprimer
  9. Et les grands frères... t'as jamais eu les grands frères sur le parking... Pour le coup là hop tu remontes faire des heures sup dont tu réclames même pas le paiement. Youpi...

    RépondreSupprimer
  10. C'est sur que ça fait peur de tels comportements, c'est l'ascension vers le plus violent, le plus con, le plus intolérant...Je respecte beaucoup les instits/profs des écoles (môman était professeur des écoles en ZEP aussi), c'est vraiment un boulot usant, où apparemment les gens ne se sentent pas soutenus par la hiérarchie qui ne voyant pas comment ça se passe concrétement sur le terrain pond des "lois" inapplicables.

    RépondreSupprimer
  11. Au bon vieux temps (colonies, peine de mort, service militaire, bizuthages)
    la paire de baffes était une institution parfaitement admise pour ses vertus pacificatrices et éducatives. Nous avons changé de paradigme officiellement (et croyez bien que je m'en réjouis)mais le progrès des moeurs qui est censé aller avec ne suit guère, d'où un grand malaise. Un avocat vient d'être agressé au palais de justice d'Orléans, les services des urgences sont sous pression de la part des usagers le samedi soir, etc. etc. Y a du boulot. Et j'aimerais être sûr que dans les commissariats et les gendarmeries, jamais, au grand jamais... Gandhi est mort (assassiné, il y a soixante ans et deux jours), M L King est mort (assassiné, plus récemment) et moi-même j'évite d'affirmer trop fort les vertus de la non-violence.

    RépondreSupprimer
  12. Je suis comme Myriam, ça ne me fait pas rire, ça m'inquiète. Mais c'est sûrement parce que je ne suis qu'un vieux réac qui pense qu'une fessée n'a jamais traumatisé un enfant et que certains parents d'élèves mériteraient qu'on leur botte le c...

    RépondreSupprimer
  13. Rappelons que dans cette histoire, il s'agit d'une BOSSE (que l'enfant a pu se faire sans le concours de l'enseignante, a priori...) ! C'est toujours très ennuyeux de rendre à ses parents un enfant qui nous a été confié, avec une plaie, une bosse, une morsure, mais ça fait partie des soucis quotidiens de la petite enfance, et dans 99,99% des cas ce sont des accidents et non des actes volontaires provoqués par des adultes excédés. CQFD.

    RépondreSupprimer
  14. Eh bien ! Je ne savais pas qu'instit était un métier au haut risque physiquement (psychologiquement je m'en doutais), faudrait voir à réclamer une prime de risques.

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour,

    Votre blog que je decouvre et parcours depuis qques (dizaines) de minutes me fait mourir de rire.Sur les posts récents, je "rigole" jaune : je prepare the concours (crpe) et je suis en plein "doutage", ai-je vriament la vocation? A bientôt de vous lire, directions mes favoris!
    HeleneJ

    RépondreSupprimer
  16. Ce n'était que des paroles verbales. Le mec qui cogne, i cogne tout de suite, même lui, quelquefois, est surpris. Celui qui menace, c'est pour se défouler, le plus souvent ça lui suffit.

    Bien sûr, c'est désagréable. Une fois, j'ai été menacée de mort, j'ai pas aimé...

    RépondreSupprimer
  17. merci pour les fou rires et les idées. j'ai les mêmes sources d'en..mm....dts en classe tous les jours et 2 plus grands à la maison, pour ne pas perdre la main !
    bref on rigole et en plus on est payé pour !!!!
    continuez à philosopher comme cela ,la retraite sera moins longue à attendre !

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: