Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

mercredi 30 janvier 2008

Dans le tiroir.

L'autre jour, à la caisse de mon intermarket favori, j'avisai derrière moi une grosse du genre habitée du bide.
N'écoutant que ma légendaire générosité et de mon célèbre et plus beau sourire, je la priai de passer devant moi, donc, madame, ce à quoi elle répondit que j'en suis restée comme une bêtasse Non pas la peine c'est très gentil à vous mais j'ai tout mon temps.

Haaan, vous ne rêvez pas, elle m'a répondu ça comme je vous le dis.

J'ai insisté, Non mais c'est bien normal, passez devant moi je vous en prie, mais c'était toujours Vraiment c'est pas la peine je ne suis pas fatiguée et pas pressée non plus merci quand même.

" - Eh alors, tu l'es, enceinte, ou bien quoi?? Nan mais j'te jure, quand je portais haut la bedaine moi aussi, personne, tu m'entends bien, PERSONNE ne m'a jamais laissé passer devant lui à la caisse ou alors pas souvent, j'm'en souviens presque plus, la priorité tu l'as, je te la laisse, alors tu me fais plaisir tu la prends, et tu passes devant sans faire de chichis, la grosse, nan mais sans blague.
Parce que j'ai surtout pas envie que toutes les mémés du coin croient que je ne suis qu'une malpolite qui n'a pas voulu te laisser passer et me regardent de traviole, tu vois."


Non, en vrai j'ai rien dit baffouillé que Comme vous voulez, mais si vous changez d'avis, hein... et rougissante, j'ai étalé mes affaires sur le tapis roulant sous l'oeil désapprobateur de la caissière et des gens alentour, comme de bien entendu.

25 commentaires:

  1. j' adorais passer bouche en coeur aux caisses prioritaires pleines de gens non prioritaires et leur dire pardon je suis enceinte allez je passe devant vous avec pour les récalcitrants un petit sourire compatissant et pire prendre la place et dire a la mamie allez passer devant moi moi je ne suis que enceinte et polie

    RépondreSupprimer
  2. ben peut-être qu'elle savait pas qu'elle était enceinte !
    T'aurais du la prévenir je trouve, parce que bon, imagine qu'elle perde les eaux dans quelques semaines quand vous serez encore en train de faire la queue à la caisse, c'est un coup à appeler les gendarmes ça et à te mettre en retard... (parce qu'ils vont te reconnaître après le coup des balles de ping-pong, tu parles charles)
    enfin bon je dis ça je dis rien

    RépondreSupprimer
  3. Ma pov' Bellzouzou, tu parles d'"oeil désapprobateur", tu parles de "regarder de traviole"... mais les Beaucerons, c'est tous les jours et tout le temps qu'y te regarde comme ça : c'est leur instinct !!! "kicékeselsi ; on la konèpa !"

    RépondreSupprimer
  4. hi hi hi moi aussi j'aime bien la faire celle-là "non merci c'est très aimable à vous mais j'ai tout mon temps" !
    (ce qui ne m'empêche pas de grommeler quand personne ne propose, bien entendu) :-D

    RépondreSupprimer
  5. mouarf !
    J'avoue que c'est aussi ce que j'ai répondu d'abord quand une dame m'a proposé de passer devant, mais comme elle a insisté et que j'étais tellement crevée, ben je suis passée devant.
    mais tu sais, c'est pas si facile à faire, devant la totale inertie, la mauvaise foi de ceux qui font bien attention de ne surtout pas te regarder...
    En tout cas, faut continuer, ne serait-ce que pour faire ch*er les mémés derrière toi ! na :-)))

    RépondreSupprimer
  6. A trop de bonté, tu y perdras ta réputation, tu vois!!
    ;)

    RépondreSupprimer
  7. Ouais, la mauvaise foi de ceux qui font semblant de ne rien voir, le dernier ballon de basket que j'ai trimbalé sous un pull s'en souvient...
    Mais tu es peut-être tombée sur une femme timide qui ne veut surtout, surtout pas déranger, même avec cette proéminence ventrale qui la fait remarquer bien malgré elle.

    RépondreSupprimer
  8. Petite "mésaventure" similaire quand j'étais enceinte:
    caisse moins de 10 articles, 5 ou 6 personnes devant moi mais chacune avec 2 ou 3 articles, ça allait donc aller très vite et je me sentais très bien donc je ne demande rien. Et là c'est la caissière HERSELF qui se lève, vient me chercher par le coude pour me faire passer devant tout le monde en couinant "allez chaud devant, la dame elle pâââsse".
    Je bafouille donc un "merci" gêné.
    Et elle me répond, avec toute la classe de sa voix de poissonnière: "ah nan mais t'façon j'ai pas l'choix, si ma chef voit que je ne vous ai pas fait passer, j'vais me faire engueuler".

    Ah ok ;))

    RépondreSupprimer
  9. Tu ne serais pas tombé sur ma femme par hasard ?
    Parce que c'est son genre.
    Elle est en pleine forme (voire plus que d'habitude) et ne considère pas du tout la maternité comme une maladie.
    Mais c'est gentil d'avoir proposé.

    RépondreSupprimer
  10. et bien moi j'ai proposé ma place à une femme enceinte et elle m'a à peine dit merci!ah je te jure!!!

    RépondreSupprimer
  11. Aucun rapport avec ce qui précède, mais voilà : errant sur l'internet je suis tombée là-dessus http://www.dauphintt.com/jeu/inscription

    et moi qui aime bien m'inscrire à des concours je me suis dit que là, non, vraiment, si quelqu'un avait envie de gagner son équipement pour 2008 c'était sûrement pas moi, mais peut-être un Brisefer que je connais (de réputation).

    RépondreSupprimer
  12. Hallucinant. Jamais de la vie j'aurais refusé (mais personne ne m'a jamais vue enceinte dans un magasin, puisque avant 5 mois on ne voyait rien et après j'étais couchée chez moi. D'ailleurs, à 2 mois et demi, là, je suis déjà couchée...).

    RépondreSupprimer
  13. Oui, le regard des autres quand tu as derri�re toi une mamie avec sa canne ou une femme enceinte qui ne veut rien entendre.


    Mais, �tant enceinte, j'ai eu des regards agressifs quand je passais devant. M�me des gens qui commen�aient vite vite � mettre leurs affaires sur le tapis pour pouvoir dire "ben, j'ai d�j� mis mes affaires"...

    RépondreSupprimer
  14. et pourquoi TOI t'étais pas là quand moi j'étais enceinte ???!!!
    parce que genre je les ai pas vu se battre les gentilles nanas quand j'étais genre habitée du bide.....par 3 fois.....

    RépondreSupprimer
  15. Et si tout simplement cette femme n'�tait pas enceinte, avait abus� de la kro et te d�testait cordialement d'avoir stigmatis� les cons�quences de son go�t trop prononc� pour le houblon ???? :-D

    RépondreSupprimer
  16. ...face à une telle déconsidération...pourrions nous envisager une probable aérophagie sauvage?

    RépondreSupprimer
  17. en fait, elle était juste ballonnée et tu l'as vexée. C'est malin ça.

    RépondreSupprimer
  18. Moi j'ai parfois accepté quand j'étais fatiguée, mais la fois la plus marrante ça a été juste avant mon accouchement, mon gnome avait plusieurs jours de retard et j'en avait marre, je voulais qu'il sorte et je faisais toutes les boutiques en cavalant pour qu'il daigne naitre, le bourricot. Alors lorsqu'une gentille dame m'a proposé de passer devant elle à une caisse j'ai répondu "sourtout pas ! le bébé aurait dû naitre avant hier alors je fais ce que je peux pour lui signifier la fin du bail !"
    Ben la dame, la caissière et tous les gens autour ont éclaté de rire...

    RépondreSupprimer
  19. Une seule fois on m'a proposé une place dans le bus... Le problème, c'est que je n'étais plus enceinte. Je lui ai juste dit "non non je ne suis plus enceinte, c'est des restes !" Le monsieur était tout confus de sa boulette et moi, morte de rire.

    RépondreSupprimer
  20. Une fois ? Paula tu as bien de la chance.
    Moi ça m'arrive tout le temps, je dois avoir de beaux restes....

    RépondreSupprimer
  21. Pfff, qu'est-ce qu'elles peuvent être chiantes ces femmes enceintes ^_^.

    RépondreSupprimer
  22. Ah ça oui, ma bonne dame! et encore, il y a pire: il y a les zan-di-ca-pés!!
    hum ;-)

    RépondreSupprimer
  23. RHô!!!! Elle a même pas honte. Elle devrait se cacher la teté dans l'sable. Rhôôôôô^!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  24. Tiens, un revenant!
    Salut, François!

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: