Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

lundi 1 octobre 2007

Le mystère du vers blanc.

Depuis quelques jours, avec l'Ours, on est au bord de la crise de nerfs. Ça va faire le dix septième (au moins) vers blanc à tête noire qu'on trouve dans l'arrière-cuisine. (Aaaaah, rien que d'y penser, tenez, ça me hérisse les poils des yeux.) La situation est particulièrement délicate car, -vous ne l'ignorez plus-, l'Ours est une personne sensible, et quand il en voit un, il reste tétanisé sur place et se met à hurler d'une voix de fausset eunuque Aaaaaah!! Bellzouzouuuuuu, encooooore un vers, viens viiite l'enlever!!!; il faut que j'accoure avec mon air je me contrôle- je me maîtrise, et que je m'enroule les doigts dans du sopalin pour pouvoir les jeter à la poubelle. Les vers blancs à tête noire sont du genre qui se secoue dans tous les sens comme des missiles à tête chercheuse sous Rita*line quand on les attrape, ce qui est très éprouvant, je ne vous le cache pas.
On a remué ciel et terre, déplacé les meubles, fouillé partout pour en trouver la provenance, sans résultat. On a même envisagé l'hypothèse que ce soit toujours le même qui ressurgisse de la poubelle, hypothèse rapidement abandonnée au moment même où elle était formulée quand, muets d'horreur, on a en a vu deux, tombés d'on ne sait où, se tortiller de concert sur le carrelage.

On ne sait plus que faire, c'est la misère.

Evidemment c'te saleté de bête féroce fait la fine bouche: elle veut bien les renifler, mais pas les bouffer, ça serait trop facile.

Donc pour l'instant, tout ce qu'on a trouvé comme astuce -avouez que c'est ingénieux quand même-, c'est, pour l'exemple et pour impressionner les autres, d'en déposer un par terre tout ratatiné, mort écrasé malencontreusement par l'Ours alors qu'il était en chaussettes. (Il a HURLE, puis relativisé tant bien que mal quand Brisefer lui a fait remarquer qu'il avait de la chance de ne pas avoir eu de trou à ses chaussettes comme c'est son habitude en général si c'est pas d'la chance quand même). Alors, j'ai juste trois choses à vous dire avant d'aller livrer la luuuute finaaaaale à mes vers.

Preumio, vous pouvez participer à ce billet interactif en m'envoyant vos suggestions quant à la provenance des bestioles; je n'attends pas de réponse rigolote ouhla non, pas en ce moment, pas la peine de faire le mariole, hein, je veux des hypothèses sérieuses, l'heure est grave.

Deusio, si je ne reviens pas très bientôt, ce ne sera pas du tout que je n'ai rien à vous dire en ce moment, non non non, ça sera évidemment que j'aurai été dévorée vivante par une armée de vers blancs à tête noire. J'aurai peut-être droit à la une de l'Echo Républicain, ça sera toujours ça.

Troisio, je n'ai pas de chute pour ce billet, c'est véreux je sais, mais il fallait que je vous le dise.

41 commentaires:

  1. Salut :))
    Adepte des blogs de Shalima et d'Ashley (entre autres !) je te lis régulièrement mais je crois que c'est la première fois que je te mets un petit mot.
    Bref, est-ce que "arrière-cuisine" chez toi rime avec entrepôt de nourriture ?
    Parce que j'ai une amie à qui il est arrivé exactement la même chose: elle retrouvait tous les jours une armée de vers blancs sur les murs de sa cuisine et autour de son placard. Elle a tout fouillé, tout vidé...pour découvrir un jour (il était temps, elle était à bout de nerfs !) que ces vers se développaient dans un paquet de petits gâteaux, pourtant non entamé, mais dont le sachet platique (à l'intérieur du carton, le sachet "fraicheur" quoi !) était un peu percé, genre défaut de fabrication.
    Autant te dire que ce jour là elle a balancé pas mal, pas bien au regard de la faim dans le monde mais là elle n'avait pas trop le choix :))
    Moralité: si bouffe il y a, arme toi d'une loupe et bon courage :))

    RépondreSupprimer
  2. Janine Beaupré-Nomdunch1 octobre 2007 à 09:58

    C'est-i' pas tout bêtement des z'asticots ? Faire intervenir le poisson survivant, qui devrait en être fort friand.

    RépondreSupprimer
  3. Fais un élevage, décrit comme ça, ça ressemble vacahement aux vers que les zaventuriers doivent bouffer à Kho-Lanta, et hop tu les vends à Thé et Faim
    Et si tu veux pas te lancer dans la vericulture, bah t'as plus qu'à faire le grand ménage et à mettre de l'anti-ver partout (et à faire en sorte que le chet ne le mange pas)

    RépondreSupprimer
  4. Yep, faut zyeuter dans tous tes paquets de bouffe, ya pas le choix... (mais "la copine" de ManouG, c'est pas moi, hein)
    (je le jure)

    RépondreSupprimer
  5. à part un grand nettoyage par le vide je ne vois pas de solution...

    et quand t'auras trouvé le nid tu pourras faire un élevage dans ta classe (trop cool) :-/

    RépondreSupprimer
  6. ver de farine ou ver se developpant dans les miettes , les recoins , un paquet oublié : solution tout virer des etagères , laver a l'eau chaude et produit quelconque et passer au vinaigre blanc ; ensuite examiner chaque paquet meme si pas ouvert et essayer de metre les paquets de farine , lentilles dans des boites plastiques une fois entamés

    RépondreSupprimer
  7. Souvenirs souvenirs... Aurais-tu un paquet de germe de blé ? ou toute autre truc bio de cette famille ? Si oui, jette un oeil dedans... Nous avons eu le même souci... un jour et je rigole encore à l'idée que la veille encore, Monsieur Parfait avait rajouté de truc immonde dans son yaourt (parce que c'est bon pour la santé !) et qu'il avait trouvé qu'il était bien aggloméré, le truc... Tu m'étonnes, ça grouillait là dedans. Rien que d'y repenser, triple erk !
    Regarde dans ton paquet de farine, aussi...
    Et bon courage ! Moi, je les tuais à l'eau de javel pure ! Je te dis pas mes mains, au bout du dixième...

    RépondreSupprimer
  8. - Soit c'est des larves de mites de bouffe (et là ma pauvre, j'essaie de m'en débarrasser depuis 42 ans sans succès, faut virer farine, pates, pignons, riz, chapelure, biscottes, tout mettre dans des récipients hemétiques, c'est misère, ma pauvre)
    - Soit c'est des vers de trou de balle de bête féroce (et là ma pauvre, faut donner un cachet à tous le minous, je donne pas cher de la jolie peau de ton visage et avants bras et mains, ma pauvre.

    RépondreSupprimer
  9. c'est HEURK ton billet au réveil tu sais?ah c'est fait exprès?

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour,

    Je viens pour la première fois sur ce blog, et c'est donc mon premier commentaire... Nous aussi on a eu une invasion de vers blancs dans la cuisine, et on s'est aperçu au bout de plusieurs semaines (et plusieurs expéditions punitives infructueuses !) que ça venait d'un panier de noix..
    Bon courage !

    RépondreSupprimer
  11. Mites alimentaires ... combat de haute lutte, asticots blancs à tête noire ...

    La solution déménager en balançant TOUT le contenu de tes placards de bouffe, même les choses pas entamées O_O

    C'est comme ça que j'ai vaincu, pas économique mais radical !!

    RépondreSupprimer
  12. On dit que ces bestioles ne supportent pas les airs de blues joués au saxophone.

    RépondreSupprimer
  13. Choses vu* dans les palais nationaux1 octobre 2007 à 11:19

    Choses vu*

    * c'est la nouvelle orthographe

    Zabelle Bal
    Voyons un peu les blogs du menu peuple, ce matin... Hum hum... Tiens, v'là une ménagère de moins de cinquante ans qui a trouvé... Quoi, c'est petit, c'est gluant, ça n'arrête pas de gigoter... i Qué barbaridad ! Faut que je prévienne ma copine ! (au téléphone) Cilia ! Cilia !

    Chez Cilia Sar
    (Le portable sonne, sur l'air de "Mon père m'a donné "
    Oui, quoi ?
    .....
    Ciel, mon mari !

    RépondreSupprimer
  14. Vaut laffer bardout pien pien pien affec te l'eau pénide bédillande.Et vaire une bédide brière. Zurzum gorta.

    RépondreSupprimer
  15. çà nous est arrivé aussi !!! des vers partout et longtemps jusqu'à ce qu'on trouve l'origine : un bocal de noix épluchées , le couvercle était en liège et ils arrivaient à passer ! on a tout mis dehors pour régaler les petits oiseaux! depuis on se méfie!
    Chris

    RépondreSupprimer
  16. Si je comprends bien, le moment est mal venu pour t'envoyer des vers ?

    RépondreSupprimer
  17. Eh eh eh eh hi hi ha ha !
    Je t'ai envoyé une malédiction transatlantique ! Lâche les baskets à mon petit cochon à moi que j'aime et qui me fait faire des tours nocturnes en moto.
    Et il nous arrive d'être en lacets sur les routes de montagnes rocheuses.

    RépondreSupprimer
  18. Ben y'a un grand classique, c'est les paquets de riz basmati/parfumé/soy qui viennent d'asie et qu'on trouve chez, genre, les frères tang ou l'indien du coin : les vers font un centimètre avec une tête noire, laissent des débris de grain de riz et de chrysalide dans le paquet (une espèce de poussière agglomérée) et donnent naissance à de petits papillons qui ressemblent à des mites. Très mignon. Sauf qu'on ne s'en débarrasse qu'en déménageant...

    RépondreSupprimer
  19. Proposer à TF1 un épisode supplémentaire et inédit de Kho- Lhanta dans ta cuisine ...
    Une seule épreuve : bouffer les fameux vers blancs jusqu'à disparition complète ou sinon tu les assommes à coup de totems ... en voilà du temps de cerveau disponible !!!

    RépondreSupprimer
  20. Hello Belzouzou,
    Je te suggère de faire une photo, si on peut reconnaitre la bête cela donnera une idée de sa provenance possible.
    Sinon tu regardes tes murs et ton plafond aussi. Dernier recours, tu met de la poudre autour de la zone, genre farine ou talc et tu suis la trace.
    Tili

    RépondreSupprimer
  21. Griffollet--) remarquable celle-là!

    On peut avoir une photo? ça faciliterait beaucoup l'identification. Parce que c'est la clé pour s'en débarrasser. Mais Drenka a raison ( comme presque tout le temps) soit la bouffe soit le chat. Commence par te débarrasser des chats et après tu sauras que c'est peut-être la bouffe.

    RépondreSupprimer
  22. @whatelsie: heu, je croyais que c'était ma malédiction à moi qui marchait,
    @ griffolet: je m'incline devant tant d'esprit
    @bellzouzou: j'échange mon palais contre le tien, je rêve de vivre dans ta ville et moi je sais me débarrasser des vers, miam, miam...

    RépondreSupprimer
  23. non non, les vers de chat n'ont pas de tête noire
    (mais c'est quand même la saison pour vermifuger bêtes féroces, femmes zé enfants)

    RépondreSupprimer
  24. Alors, pour vermifuger les chats sans se faire griffer, maintenant, il y a des vermifuges en pipette (comme l'anti-puce).
    Contre les mites alimentaires, il y a des papiers auto-collants imprégnés de phéromones. Mais ça ne capture que les adultes, pas les larves...

    RépondreSupprimer
  25. beurk ! mais bon ! moi c'était pas des vers c'étaits des ptites bestioles style pou MAIS c'était pas des pous ! et c'était dans de la farine...
    effectivement, j'ai tout jeté, rien remis dans le placard pendant un moment (ça se met partout style pas de vis !!! ces cochonneries !)
    courage...
    euh, Moukmouk... pas les chats nan, faut pas se débarasser des chats (quoique... j'en peux plus des bêtises de chatons en ce moment !!!)
    Waldo

    RépondreSupprimer
  26. lance un élevage de poules, je ne vois que ça.

    entre volatiles, vous devriez vous comprendre...

    ^_^

    RépondreSupprimer
  27. Biiiiiiiiiiiiiihhhhhhhhhhhhh c'est hyper dégueu je viendrai pas manger chez toi biiiiiiiiihhhhhh (comm' constructif, me remercie pas)

    RépondreSupprimer
  28. Hum, euh, ça m'apprendra à faire le tour des blogs en mangeant moi, tiens !

    Je dirais bien des vers de farine, qui se développent dans la farine et les trucs qui y ressemblent vaguement ! Fais tes boites de farine, riz, pâtes, sucre, poudre d'amandes etc etc... Bon courage !

    RépondreSupprimer
  29. eh ben là, je suis soufflée, vous avez pris ça vraiment au sérieux, les vers, hein: que du sérieux, du lourd, de l'utile dans les com', à deux ou trois exceptions près, toujours les mêmes d'ailleurs ;-)

    J'essaierai tous vos trucs quand les vers seront revenus parce que là maintenant tout de suite, y'en a plus!

    RépondreSupprimer
  30. (et personne pour comparer mes vers à la pétasse de George? étonnant, ça.)

    RépondreSupprimer
  31. mais puisque y'en a plus je te dis!!
    ;-D

    RépondreSupprimer
  32. ok je m'estime TROP heureuse avec mes frelons et mes mygales, sans déconner. Des vers, TROP je pourrais pas. Niet.

    RépondreSupprimer
  33. Bellzouzou, même problème: j'ai des asticots au plafond (uniquement dans mon entrée)!!
    On a bien éliminé TOUS les cadavres du grenier, mais rien n'y fait...si tu as un truc,tiens moi au courant..non, parce que c'est toujours la même qui se coltine le "désasticotage" du plafond!!

    RépondreSupprimer
  34. Le riz ! Le blé ! Bref, des paquets que tu as ouverts il y a longtemps !
    Moi, j'ai eu le même cas dans ma cuisine... C'est dégueu, ca parfois, ils se prennent pour spiderman et se font glisser sur un fil...
    L'avantage : tu vides tout ton garde-manger et tu nettoies à fond...

    RépondreSupprimer
  35. Tu es une victime des MITES ALIMENTAIRES.
    C'est juste horrible, je le sais jen ai eu.
    Normalement ensuite tes petits vers vont devenir des petits insectes volants de manière aléatoires en zig zag.
    La solution : d'abord trouver la source. Chercher dans les paquest de gateaux ouverts, farines (bio ou pas), riz, chocolt, dattes, fruits secs... C'est par là qu'elles sont arrivées. Tout jeter dans un sac bien fermé. Ensuite se précipiter chez Jardiland ou Truffaut ou peut etre un magasin de bricolage et acheter un piège à mites alimentaires. C'est un carton revétu d'hormones qui attirera soit les messieurs soit les madames je ne sais plus. Mais bref, ils ne feront plus de petit. Pour finir, acheter des bocaux bien hermétiques pour mettre toutes tes denrées. Et voilà, bon courage, je compatis, c'est une épreuve terrible pour les nerfs (beurk, beurk beurk...).

    RépondreSupprimer
  36. Je confirme, nous c'était un paquet de céréales fibres, (délaissé au profit des tartines confiture) carton avec du plastique. J'y ai trouvé une mite toute contente et plein de vers blancs à tête noire. Et encore plus au plafond. Merci pour vos infos: on se demandait si ça ne venait pas par la fenêtre, là où il y a le store. on n'a pas de chat. bon courage

    RépondreSupprimer
  37. Bonjour,

    j'ai vu sur un site internet qu'un insecte détruisait les larves des mites alimentaires ou les mites textiles et qu'une fois détruites ce micro insecte disparaissait par manque de nourriture.si je me souviens bien c'était sur mites-alimentaires.fr.il parlait que déjà 10000 allemands avaient déjà eu recours à ce procédé.
    ça vaut peut être le coup d'essayer

    RépondreSupprimer
  38. Bonjour,
    il existe un moyen plus simple sans trop de travail et naturel et écologique en plus.C´est d´utiliser le Trichogramme , un micro insecte qui se nourrit d´oeufs de mites et cassant ainsi le cycle de reproduction.
    Moi j´ai commandé ca sur www.mites-alimentaires.fr

    RépondreSupprimer
  39. Nous étions dans la même situation : impossible de s'en débarrasser; tous les matins il y en avait douzaine. J'ai essayé ce site allemand "mites alimentaires" et moyennant un peu moins de 50 €, nous avons reçu un mode d'emploi et 4 séries des petits sacs à disposer dans les armoire (vidées de leurs vieux biscuits, etc et nettoyées). En 15 jours, ils en restait 2 et en 1 mois c'était fini. Nous avons malheureusement du nous absenter une semaine avant le traitement si bien que certains en mués en insectes volants, que nous avons détruits. Donc à éviter. Regarde donc le site.

    RépondreSupprimer
  40. Terrible cette invasion de vers ! J'ai connu ça...

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: