Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

mercredi 17 octobre 2007

Pas libéré pour tout le monde.

Ce matin, c'était mercredi libéré pour les mioches.
Pour toutes les maîtresses de France et de Navarre, ça veut dire demi-journée pédagogique devant l'Inspecteur des travaux finis, mais de réunion aujourd'hui justement, il n'y avait point, va savoir pourquoi si ça t'amuse, moi perso, je n'ai suuurtout pas posé de question, je me la suis joué discrétos Juan Carlos, motus Brutus et n'en parle pas Cécilia.

Bref, pour toutes les maîtresses de France et de Navarre, ce mercredi matin c'était glandouille et farniente* (*marque déposée des instits comme chacun sait).
Pour toutes les maîtresses, sauf celles qui sont aussi mamans, et lestées d'une fille de sept ans et demi qui ne connaît pas encore toutes ses tables mais qui s'est quand même mis dans la tête que les bottes, c'est grand chic grand genre, il me faut des bottes là maintenant toutd'souite, des noires brillantes comme Clara ou des marrons scintillantes comme Mathilde, à la rigueur des marrons et noires avec des fleurs comme Léa, mais des bottes, des bottes, des bottes, sinon je meurs et ça sera tout de ta faute.

Pour ces maîtresses-là, un mercredi libéré c'est pire qu'un mercredi travaillé, merci.
Ces maîtresses-là, elles ont passé leur mercredi matin en ville.
Je le sais puisque j'y étais. Accompagnée de vous devinez qui (indices: 1 mètre 30, 24 kilos, tout de rose vêtue).
Je le sais, puisque j'y ai rencontré une de mes collègues et sa fille.
Puis une autre, et ses deux filles.

Pour ces maîtresses-là, un mercredi libéré c'est pas forcément un bonne affaire, vu qu'on y claque facile le salaire des trois autres mercredis -travaillés- du mois, genre. Parce qu'une fois les bottes dénichées, la petite de sept ans et demi qui ne sait encore rien de la vie, la pauvre chère, et surtout pas le coût des choses, réalise subitement qu'avec un jean qui tombe dessus on ne les voit pas, ses belles bottes de la mort, et que ce qu'il faut là maintenant toutd'souite, c'est le pantacourt qui va te les mettre en valeur vite fait bien fait plein les fouilles et d'ailleurs aussi une jupe aussi c'est jamais de trop, une jupe, hein, tu me diras si j'abuse, Maman.

Heureusement, ces maîtresses-là, qui sont aussi mamans donc, une fois rentrées chez elles ruinées et fourbues, en ouvrant le cahier de textes de leur fille, elles rigolent doucement. Non, parce que jeudi, Minipuce, il paraît que tu as
dis donc, alors le pantacourt, les bottes et je me la pète avec les copines tu oublies, demain ma chérie, c'est survêt'-baskets.

16 commentaires:

  1. ah ici c'était mission cho7 (nettement plus facile, mais nettement moins étanche).

    Attends que Puceminus s'y mette aussi (ça va pas tarder je te promets) tu rigoleras encore plus... et nous aussi ;-p

    RépondreSupprimer
  2. "un mercredi libéré c'est pire qu'un mercredi travaillé, merci" c'est tellement vrai : enfin pour moi c'est le samedi, mais c'est pareil !

    RépondreSupprimer
  3. Sans cœur va ! Rigoler doucement de la déception d'une petite fille, mère indigne ! Tu as bien mérité d'être ruinée et fourbue. Pauvre Minipuce.
    ;-D

    RépondreSupprimer
  4. aïeul Bellzouzou18 octobre 2007 à 09:10

    La chute est d'une rare cruauté.
    Vivement vendredi...

    RépondreSupprimer
  5. Mouaaarf !
    Comme je te comprend ! Nous, les monstres sont à la semaine des 4 jours, donc TOUS les mercredis sont libérés, et en bonne mère (hum) que je suis, j'ai évidemment demandé à avoir aussi le mercredi libéré... et chaque année, je me dit que l'an prochain, je DOIS essayer de demander à travailler le mercredi, voir si c'est pas moins fatiguant, par hasard (mais chaque année, je craque) ;-p

    RépondreSupprimer
  6. Ah le mercredi matin et son cramage de carte bleue, son shopping contraint et forcé, sa foule de mummies tout aussi contraintes et forcées... et les trolls en mode déjanté dans les rayons !!

    RépondreSupprimer
  7. J'ai la chance d'avoir cinq enfants qui ne demandent rien parce que je ne leur donne rien. Nierk nierk nierk, c'est tellement plus facile!

    On croit que les familles nombreuses, c'est l'horreur, mais pas du tout, ça ouvre les yeux! Impossible d'emmener 5 enfants faire les courses, alors, les jours de réunions farniente, c'est joujou dans le jardin et laissez maman faire son ménach (ou aidez moi, d'ailleurs). Clothilde a des bottes magiques avec des ailes qui brillent et des lumières qui parlent? Quel bonheur, comme c'est laid, heureusement que je ne t'impose pas une chose pareille, n'est-ce pas, ma chérie? Alors que tes jolies chaussures en dain pré-pelé (par ta soeur aînée) sont si mignonnes dans leur ton beige foncé à tâches (si le daim est un animal tâché, ma Plume)...

    Bon, je sais, adolescentes elles me haïront mais j'ai encore quelques années de bon.

    RépondreSupprimer
  8. @ Aïeul Bellzouzou: cher Papounet,
    Sache que ton gendre a été d'une cruauté encore plus rare que la mienne, je te raconte ça demain (merci de m'avoir donné une idée de billet, tiens)!

    RépondreSupprimer
  9. Mais réjouis-toi, grâce à Sarko, bientôt, toute la France sera à la semaine de quatre jours, et tu pourras emmener ta fille dans les magasins tous les mercredis!
    Finallemant, je ne suis pas sûre de demander mon mercredi, l'an prochain...

    RépondreSupprimer
  10. ne le demande suuuurtout pas!!! (conseil d'amie)
    ;-)

    RépondreSupprimer
  11. non mais quest ce que c'est que cette maitresse qui fait du sport le jeudi????c'est pas normal qu'elle empeche minipuce de porter ses jolies bottes!!!!pauvre minipuce,tu n'as vraiment pas de chance je compatis!!

    RépondreSupprimer
  12. La France qui s'est mise à temps partiel, le mercredi, pour gérer les activités de ses enfants est en symbiose avec toi...
    Elle a géré hier, les activités d'un OBNI (Objet Botté Non Identifié)de 7 ans 1m34 et 25 kgs (j'me la pète si je veux avec ma fille qu'est encore plus gigasse que la tienne...)

    RépondreSupprimer
  13. Les filles sont bien toutes les mêmes, de 7 à 77 ans, non? :))

    RépondreSupprimer
  14. "Survêt-baskets" que tu crois! Mais en fait, je te le dis pasque je l'ai fait, la minipuce va mettre dans son sac de sport ses nouvelles bottes et sa nouvelle jupe, et après le sport, voir même avant, ELLE VA SE CHANGER DANS LES CABINETS!!!

    RépondreSupprimer
  15. j'ai la même à la maison ! Avec un peu d'avance : elle a 5 ans 1/2. N'empêche, je l'avais jamais entendu écouter aussi attentivement quelqu'un que la vendeuse qui lui a expliqué COMMENT enfiler ses bottes qui se la pètent ... Enfin des chaussures qu'elle met toute seule ;-)

    RépondreSupprimer
  16. La mienne, malgré ses 8 ans, n'a pas encore découvert l'existence d'autres bottes que celles en caoutchouc qui servent à sauter dans les flaques!! Quelle chance j'ai :-D

    Par contre deux de mes élèves m'ont pourri tous ems regroupements de la journée àcomparer leurs bottes qui votn bien! Surtout le jour on fait "big séance " de motricité avidemment!

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: