Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

jeudi 25 octobre 2007

La poule qui avait mal aux dents*

* dédicace toute spéciale à Sixtine; j'aime remonter le moral des zautres, qu'est-ce que vous allez imaginer que c'est parce que je n'ai rien de rien de rien d'autre à vous raconter?


C'est l'histoire d'une poule qui est débordée parce qu'elle élève genre cinq enfants dont un bébé crocodile kré kré mignon et couvé par mégarde mais qu'elle aime comme si c'était le sien, peuchère, y a bien qu'une mère poule pour faire ça, moi j'dis. Bref, à part qu'elle est débordée nous l'avons dit, tout baigne, sauf que la poule elle a vraiment mal aux dents. Comme elle ne peut pas faire autrement, elle emmène donc ses petits en ville chez le dentiste, c'est tout de même ce qu'elle avait de mieux à faire et entre nous je me demande bien pourquoi elle a attendu si longtemps. Evidemment, le dentiste ne lui trouve rien, rapport qu'elle n'a pas de dent (oeufcourse), mais elle a des circonstances atténuantes pour l'avoir oublié, parce qu'elle est dé-bor-dée, ne l'oubliez pas (et soyez indulgents). Par contre, le dentiste fait des merveilles avec le crocodile qui lui, parce qu'il mange des bonbons à la gélatine (oui, en forme de crocodiles, vous l'avez deviné) a beaucoup de caries. Il va même jusqu'à tenter de le fidéliser incognito en lui offrant une brosse à dent et un tube de dentifrice; puis, en bon pédagogue, il lui explique qu'un crocodile de son espèce ne mange pas de bonbons mais de la viande, et particulièrement de la poule, précise-t-il distraitement (ou sournoisement, vu que la poule n'est pas une bonne cliente pour lui, dois-je vous le rappeler?) Cela met le petit crocodile très en colère car il aime beaucoup sa maman et lui est redevable qui plus est, rapport qu'elle l'a couvé par mégarde, certes, mais aimé comme son propre enfant quand même et que je répète que peuchère y a qu'une mère poule pour faire ça; il décide donc de se bouffer du dentiste sur le champ, c'était couru, moi à sa place je me serais quand même un peu méfiée dès le départ, mais bon, les dentistes, c'est pas toujours bien malin, tout le monde sait ça.



La poule qui avait mal aux dents, de Bénédicte Guettier, qui sait faire autre chose que son horripilant Trottro, heureusement, hein.


(les albums Duculot), de 0.7 à 97 ans.

11 commentaires:

  1. Oh noooon, c'est trop mignon, limite je me l'achète çuilà ! ^^
    Des bisous tiens, pour le coup !
    XXX

    RépondreSupprimer
  2. Il a l'air super ce livre...
    Vais essayer de le trouver tiens ;)
    Et contente de voir qu'il n'y a pas que moi a qui trotro sort par les yeux...
    Jusqu'ici je n'ai eu que des "ohhh mais c'est mignoooon" concon oui, mignon non... Et puis à 5 ans on peut passer à autre chose, à la poule par exemple ;)

    RépondreSupprimer
  3. aaah, mais, j'ai une autre solution poru les dentistes qui veulent se fidéliser des clients, pardon des patients : refuser de leur arracher leurs dents qui font mal rapport que ça s'rait mieux d'avoir un dentier bien ajusté que des bouts de dents qu'il faut passer son temps à recoller... comme ça, ben, t'es obligé de repasser chez lui tout le temps !
    c'est véridique, la réceptionniste de mon kravail (elle a 65 ans, cherchez pas) est dans ce cas.
    et des fois, même, elle *enlève ses dents* (oui vous avez bien lu) parce que ses gencives lui font trop mal, et du coup je vous laisse imaginer ce que ça donne quand elle répond au téléphone...

    RépondreSupprimer
  4. Dodinette, j'imagine sans peine, ma grand mère ne mettais "ses dents" que le dimanche ou pour les grandes occasions, le reste du temps c'était débrouille toi pour comprendre... Remarque quand elle les avaient c'était pas mieux car elle ne cessait de rajuster son râtelier :D Certain que pour le standard c'est génial l'image de marque de la société est bien assurée là ;)

    RépondreSupprimer
  5. Bien fait!!!!
    Il a l'air trop bien ce livre! Je vais l'acheter pour mon petit-fils!

    RépondreSupprimer
  6. Chouette, il y a une vie après Trotro (3ème petit fan d'affilée, je commence à saturer)

    RépondreSupprimer
  7. nON MAIS trOTRO IL EST TROP chouette
    (ouhla j'écris bourrée moi?)

    c'est sa reum qui est fort agaçante (un coup de bottin dans sa tronche, ca va la calmer hein)

    sinon Bénedicte Guettier elle écrit plein de supers livres pour les gens, et c'est souvent très drôle, je recommande aussi <3

    (une bise à Sixtine)

    RépondreSupprimer
  8. Excellent ! Aaaaaah enfin un hymne à l'amour filial...

    RépondreSupprimer
  9. euh, je connais pas trotro, je suis une mauvaise mère ?

    RépondreSupprimer
  10. nan, tu es une mère CHANCEUSE!!!
    (malgré la gastro, hum.)
    ;-D

    RépondreSupprimer
  11. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: