Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

lundi 11 juin 2007

Au parc avec papa (et au grand chic de Paris).

Quand de bon dimanche matin, l'Ours et Puceminus, copains comme cochons, complotent d'aller au parc tous les deux, je dis "ch bien bon vent et prenez votre temps surtout!" "quelle bonne idée mes chéris!" puis, "mais il va falloir t'habiller avec papa avant de partir, Puceminus, et ça c'est pas gagné tu sais hein", et comme je suis lasse lâche de la plus extrème lassitude lâchitude, je cours ventre à terre au petit coin, seul endroit au monde où je puisse être tranquille deux minutes et encore.

Quand le père et l'enfant sont fin prêts, ils me l'annoncent de derrière la porte du petit coin où je me terre. Comme je crains le pire, je leur joue Constipation Chronique le retour de la Malédiction mais ne vous inquiétez pas pour moi, bonne promenade et à tout à l'heure mes zamours.

Et puis immédiatement, je culpabilise grave épais et profond en me représentant la cata: une culotte rentrée dans la raie des fesses façon string parce qu'enfilée de traviole, le pantalon à l'envers et l'étiquette qui ressort du plus bel effet- un grand classique-, le tee shirt qui dépasse du pull et le manteau d'hiver par 26°.
Quant à la tignasse, elle n'aura bien évidemment pas été démélée vu que le père ne connaît pas l'existence de la brosse à cheveux et que même si c'était le cas, il ne saurait pas où elle est rangée de toutes façons.
Je me représente donc deux élastiques qui maladroitement encerclent des moignons de couettes, une sur le sommet du crâne, l'autre presque dans le cou pour la symétrie et l'harmonie des choses tu repasseras mon ami.


Effectivement, à leur retour, je peux vérifier de visu que mes prémonitions étaient justes de la culotte à la tignasse, mais aussi que j'aurais mieux fait de regarder quand même au moment du départ.


Parce que Puceminus a passé deux heures au parc comme ça.


16 commentaires:

  1. Tsss ! Je dis que l'ours sait tout simplement encourager Puceminus à devenir autonome. Il la prépare à la scolarisation.
    Et puis avec ses chaussures ainsi mises, elle est trop tendance, orginale, elle a le "staïle" :-D

    RépondreSupprimer
  2. Maman au secours11 juin 2007 à 16:33

    MDR. J'ai le même mari à la maison, alors quand j'oublie de préparer les habits de Grand Bébé et de Petite Bébée le matin, et que je pars les laissant livrés à eux-mêmes j'ai de belles surprises quand je vais chercher les enfants chez la nounou. Du rose à fleurs avec du rouge à carreaux pour l'une et des bottes en caoutchouc pour l'autre par exemple.

    RépondreSupprimer
  3. Mon chéri à moi, c'est lui qui s'occupe du grand pour l'emmener à l'école, vu que je quitte la maison avant qu'ils se lèvent...
    Mais Puceminus, au moins, a les pieds propres. Rentrer du parc avec des sandales immaculées, je dis bravo!

    RépondreSupprimer
  4. Et allez, c'est reparti comme en 40. Cela dit, c'est vrai que l'Ours est champion du monde et met la barre vachement haut.

    RépondreSupprimer
  5. Y'a pas de boue au parc?????

    RépondreSupprimer
  6. grand classique :-)

    c'est aussi grâce à nos hommes qu'on verse une larme à la maternité quand elles apparaissent préparées par papa pour aller voir maman et la petite soeur... c'est pas de l'émotion, non, de la honte plutôt
    (ex : T-Shirt manches courtes sur maillot de corps manches longues, pantalons en velours grosses côtes et sandales avec les couleurs les plus mélangées possible bien-sûr)

    RépondreSupprimer
  7. mon mari a fait pire avec ma fille quand elle était en 1ère année de maternelle. Un samedi j'étais parti to^t et mon zhom a préparé sa fille pour l'école.Je lui avais fait une robe et un petit tablier qui allait par dessus et qu'elle avait déjà porté de nombreuses fois. Quand je la récupère à midi, elle avait un chemisier,des collants et le tablier . Donc de dos le collant à l'air. J'ai eu la honte, et je me suis dit qu'heureusement que c'était l'hiver sinon elle serait allée à l'école en culotte.

    RépondreSupprimer
  8. Ah ah ah parents indignes !!! ^^

    RépondreSupprimer
  9. je dois etre comme le papa j'ai eu du mal à comprendre pourquoi tu avais photographié les chaussures!!!on ne se moque pas SVP...!!!:-))

    RépondreSupprimer
  10. Mouarf !
    J'avais le même à la maison :-)))
    J'avais même eu l'horreur d'aller chercher Buldozer à la crèche et de voir que son père lui avait mis un Pyjama pour le sortir... la honte...
    Chéri, lui, s'éclate à habiller Tornade, lui faire des couettes, etc... pour ça, j'ai de la chance ;-)

    RépondreSupprimer
  11. moi j'ai réglé le problème.... je prépare TOUTES les affaires le soir si c'est à Prince Charming de els conduire à l'école..et si en me levant je vois un habit encore sur la chaise...je le tue au téléphone :-)
    Bibis enfantins

    RépondreSupprimer
  12. Bellzouzou, pourquoi toutes ces ratures? Ça fait mauvais genre pour une institutrice...!!
    Un admirateur.

    RépondreSupprimer
  13. Bon, de toute évidence des mamans qui ont vraiment peurs de ne pas être indispensables et qui inventent des règles vestimentaires ridicules pour être sur qu'on les transgresse. Si Puceminus était bien que demander de plus? et si elle allait cul-nu au parc, ce ne sera quand même pas un attentat à la pudeur.

    RépondreSupprimer
  14. je te rejoins sur le fait que vraiment, y'a qu'aux twalettes qu'on peut être peinards
    et ici aussi, quand on sort avec papa, on s'habille dans le noir, d'abord ;)

    RépondreSupprimer
  15. ahahahahaha on a le même modèle
    enfin avec l'âge le mien s'améliore, mais ça ne le choque toujours pas un fut en velours avec un débardeur par exemple, rolalalala, faut tout leur apprendre ^^

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: