Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

samedi 3 mars 2007

Adios, les gens.

Non, une fois à Madrid, je n'irai pas m'enfermer -même pas 5 minutes, hein- dans un cybercafé pour vous donner des nouvelles comme me l'a suggéré une personne de mauvaise augure et de sombres desseins, non mais sans blague, vous croyez peut-être que j'ai que ça à faire, alors que mon ours et moi avons tant de temps à rattraper, genre à faire la bête rugissante à deux dos, hum.
Mais si vous avez été sages, les zamis, je vous dirai en rentrant si j'ai survécu au syndrome de l'impression des tympans qui vous éclatent aux écoutilles (oui, j'ai trèèèèès maaaal aux zoreilles en avion), à notre orgie de goinfrades de tapas et à la grande beauté très fatale des Espagnols.
E como se dice en castellano? Hasta pronto, les gens!

9 commentaires:

  1. bonnes vacances!!!
    c'était très sympa ce matin ;-) je vais réinvestir dans un vélo pour aller voir tes champs!

    RépondreSupprimer
  2. chic, on ira faire des balades!
    au fait, on a oublié (acte manqué sans doute) de causer sérieux de la piscine, hein!...

    RépondreSupprimer
  3. La bête à deux dos à Madrid? Spa nécessaire, le village voisin suffit, tant qu'on a pas 3 petits monstres qui nous dérangent tout le temps...

    RépondreSupprimer
  4. oui, mais à Madrid, la bête à deux dos est dé-pay-sée, et ça change tout, hein ;-D

    RépondreSupprimer
  5. bonnes vacances bellzouzou!tu vas manquer ici reviens vite c'est un ordre!!!

    RépondreSupprimer
  6. je ne dirai qu'une chose :

    rrrrrRRRRAAAAAAAOOoooorrrrrr

    (et bonnes vacances aussi)

    RépondreSupprimer
  7. la gardienne du chateau9 mars 2007 à 11:05

    bon bin maintenant faudrai voir a revenir ! y'en a k'attendent ici...

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: