Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

jeudi 16 novembre 2006

"Le porter de bête féroce, tout un art", par Puceminus.

Sous le bras, façon baguette. Technique éprouvée: plus la bête glisse vers le sol, plus on serre les bras.

D'une main, sous les pattes. Avantage: l'autre main est libre pour faire autre chose. Inconvénient: la bête ballotte beaucoup quand on court.

Variante: sous les bras avec des anneaux pour répéter les numéros de cirque.

par le cou, un grand classique.

suggestion: si la bête est lasse et veut s'en aller, on peut aussi se coucher dessus, effet immobilatoire radical garanti.

Et si la bête a été sage, montrez-lui que vous êtes content d'elle, récompensez-là par un séjour prolongé en maison de repos.

18 commentaires:

  1. Patient le chat, jusqu'au prochain coup de griffes.

    RépondreSupprimer
  2. ooooohhh trop méga trop chou !!! quelle patience il a ce chat, je veux le même... car à la maison, c'est pas la même chose, elle sait cracher et griffer notre minette !!!

    RépondreSupprimer
  3. à croire que les chat-chartrains ont de la patience ;-) j'en connais une qui excelle aussi en cet art!!!

    RépondreSupprimer
  4. Oui, très patient votre chat :-) J'en ai eu un très patient également, à qui mon petit frère avait coupé les moustaches :-/ sans se faire griffer ! Excellent sa p'tite maison, j'imagine que c'est pour le transporter en voiture.

    RépondreSupprimer
  5. Oui Puceminus, tu peux serrer encore plus fort, ça coine pas grave dis lui que tu l'aime fort fort fort....

    RépondreSupprimer
  6. décidemment, l'ours n'aime pas les chats; mais elle est mignonne tout plein, notre Minuchette, Moukmouk, tu vas finir par l'aimer, tu verras!

    RépondreSupprimer
  7. Ooooh, je me demande si mon chat me laisserai faire la même chose...? Hum, le seul soucis, c'est qu'il va falloir que je commande la maison de barbie (oui, je suis plus dans le rose et le niais que Puceminus...)au père noël...
    (et juste comme ça, mon dieu que c'est drôle la vie des autruches ! Je ne pensais pas prendre autant de plaisir à regarder quotidiennement un documentaire animalier !)

    RépondreSupprimer
  8. hi, hi;-)
    ça rappelle ce que je faisais subir au mien petite... les ballades en landeau de poupée attaché par un harnais...
    pauv' p'tites bêtes!

    RépondreSupprimer
  9. C'est trop mignon!!! Si tu savais comme ça me manque tous les câlins de mon p'tit chat... Que ta Puce en profite bien!!

    RépondreSupprimer
  10. A mon humble avis, elle est tout doucettement en train de prendre le contrôle de la maison... Et bientôt elle fera appliquer le vieil adage de la monarchie absolue:
    "Ci veult le chat, ci veult la loi".
    Déjà, au concours du genou le plus poilu, je suis sûre qu'elle bat l'ours. Et pourtant, "l'ours a des poils".

    RépondreSupprimer
  11. Moi comme Sophie, les mêmes ballades (jamais à poil, toujours tête et pattes couvertes), la danse des Canards et la brasse... et cette ingrate de Capucine s'est tirée ! Après tout le coeur et le temps que nous avions mis, mes soeurs et moi, dans son éducation !

    RépondreSupprimer
  12. M'en va appeler Brigitte Bardot de ce pas, moua !

    RépondreSupprimer
  13. En plus, la "bête féroce" a l'air d'apprécier. Trop mignons (le chat et la puce..minus.)

    RépondreSupprimer
  14. On note quand même que la chat aide un peu pour les techniques de portage: il s'accroche avec ses griffes... Heureusement qu'il ne s'en sert que pour ça!

    RépondreSupprimer
  15. le voisin beauceron17 novembre 2006 à 20:52

    tu m'étonnes qu'elle soit féroce, c'teu bêteu, après tout ça ! Y vont la rend'folle, j'te dis ...

    RépondreSupprimer
  16. C'est pas un chat, c'est une peluche !

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: